Karl Popper et la question d'une philosophie de la réfutation

par Jean-Berclémence Tati

Thèse de doctorat en Épistémologie

Sous la direction de Jean-Jacques Szczeciniarz.

Soutenue en 2005

à Paris 7 .


  • Résumé

    La réfutabilité comme critère poppérien repose sur une double articulation. Elle se veut à la fois comme une réaction contre la philosophie du cercle de Vienne, et comme un rejet de l'induction. Popper ouvrira naturellement le débat avec les tenants du cercle de Vienne et avec Hume en vue de conférer à ce qui deviendra son critère de démarcation une pertinence épistémologique. Une fois la réfutabilité admise comme élément de l'argumentation scientifique, le philosophe londonien entreprendra d'explorer à titre d'évaluation, tout ce qui aspire à la science. Ainsi passeront en revue, la question du darwinisme dans son rapport aux sciences biologiques, la question des sciences humaines par rapport à l'histoire, à la psychanalyse et aux sciences économiques. Pour terminer, Popper va recadrer la question de la réfutabilité dans les problèmes posés par l'expérimentation scientifique (en physique quantique). L'interprétation propensionniste en est une illustration. A travers cette question qui touche à la nature de l'argumentation scientifique et de la science elle-même, l'auteur va étendre son champ d'exercice (celui de la réfutabilité), à l'homme et à la société par le biais de " la société ouverte ". Ce vaste monde donnera en définitive, une vue d'ensemble sur une manière d'aborder les relations entre science - démocratie - société.


  • Résumé

    The popperian criterion of refutability is based on a double structure. It operates both as a reaction against the philosophers of the Vienna circle and a rejection of induction. In order to convey an epistemological relevance to his demarcation criterion, Popper, opens the discussion with the defenders of the Vienna circle and Hume at first. After admitting that refutability is an element of scientific reasoning, the Londonian philosopher décides - as an evaluation - to explore everything aspiring to a scientific character. In this way, he goes over Darwinism with regard to biological sciences, and the issue of social sciences in connection with history, psychoanalysis and economies. Finally, Popper re-examines the issue of refutability as regard to the problems raised by scientific experimentation (in Quanta Physics for instance). This is illustrated through the theory of propensity. What is more, refutability concerns not only thé nature of scientific reasoning but also Science as a whole. Therefore, Popper extends the field of his activity (refutability) to man and society from the angle of "open society". All this finally gives a comprehensive view of how to question the relationship between the triptych: science — democracy — society.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (368 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2005) 063

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9158
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.