Identité féminine et maternité dans les débats parlementaires britanniques de 1928 à 1967

par Martine Renard

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Françoise Barret-Ducrocq.

Soutenue en 2005

à Paris 7 .


  • Résumé

    Aujourd'hui encore, la garde des enfants et l'accès des mères de famille au monde du travail demeurent un enjeu politique majeur en Grande-Bretagne que les Travaillistes, pas plus que les Conservateurs-, n'ont réussi à résoudre, contrairement à d'autres pays européens comme la France. Aujourd'hui encore, les femmes britanniques, aussi bien dans les classes moyennes que dans la classe ouvrière, doivent le plus souvent choisir entre une carrière et des enfants. Ceci peut surprendre, dans un pays où, historiquement, les femmes ont revendiqué leurs droits avec force et où elles ont réwssi à s'affirmer aux plus hauts échelons du monde politique. Cette étude se penche sur le pourquoi de cette situation, par le biais d'une analyse systématique des débats parlementaires entre 1928 et 1967, deux étapes essentielles en termes de droits des femmes, puisque la première marque leur accès au vote au même titre que les hommes et la seconde, la légalisation de l'avortement. Elle cherche à comprendre d'une part, dans quel sens le discours sur la place des femmes dans la société a évolué au fil des années, guidant les choix et définissant les priorités en matière de législation et d'autre part, le rôle et l'influence d'un nombre croissant de députées, et plus tard de pairesses, dans ce domaine.


  • Résumé

    Today in Britain, childcare and employment possibilities for mothers still remain a major political issue which Labour, no more than thé Conservatives, have succeeded in solving, contrarily tb other Europeen countries like France. Today, more often than not, British middle-class and working-class women alike still have to choose between children and a career. This may seem surprising in a country where historically women have fought for their rights and succeeded in making their mark on the highest rungs of the political ladde. This study looks into the various reasons for the current situation, by means of a systematic analysis of parliamentary debates between 1928 and 1967, two essential dates in ternis of women's rights - the first one marldng their access to voting rights on the same basis as men and the second, the legalisation of abortion. It aims to understand how the political discourse on the place of women in society evolved during these years, guiding choices and shaping priorities in tenus of legislation and the role and the influence of an ever-growing body of women MPs, and later of peeresses, in this area.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (745 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 351 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL (2005) 058

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9054
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.