L' unité d'être et le soi : une approche jungienne de l'oeuvre de William Butler Yeats

par Michel Dufour

Thèse de doctorat en Langue et cultures des sociétés anglophones

Sous la direction de Paul Volsik.

Soutenue en 2005

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    William Butler Yeats, poète et dramaturge irlandais, définit dans les années 1920 l'Unité d'Être pour qualifier les plus hautes réalisations de l'art et de la civilisation. En comparant cette notion avec le concept jungien du Soi, nous analysons l'évolution de l'œuvre yeatsienne. Nous prenons en compte I' " ombre " et I' " anima ", étapes du processus d'individuation qui se manifestent chez Yeats sous la forme du " daimon ", du " masque " et du " moi antithétique " qui s'opposent au " moi " et lui permettent de se constituer. Nous mettons en évidence la dynamique qui entraîne l'évolution des symboles et éclairons le passage de la rosé au masque, puis à la spirale et à la danse menant à l'Unité d'Être, envisagée prioritairement en tant que notion esthétique. En articulant critique archétypique et stylistique nous analysons la manière dont chez Yeats les archétypes s'intègrent dans un texte littéraire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (519 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 248 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL (2005) 047

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9023
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.