Approche psychanalytique de l'odontologie : Les dents : mythes et réalités

par Christiane Collot

Thèse de doctorat en Psychanalyse

Sous la direction de Sophie de Mijolla-Mellor.

Soutenue en 2005

à Paris 7 .


  • Résumé

    L'odontologie travaille dans une partie très spécifique du corps de ses patients. En effet, les dents et les gencives constituent une zone érogène, support de nombreux fantasmes et qui représente la zone érogène source de la pulsion odontique. Celle-ci se manifeste tout au long de la maturation de l'enfant. Elle a aussi des destins psychopatologiques, parmi lesquels figure une forme extrême : la perversion cannibalique.


  • Résumé

    The odontologist works in a very special part of the body of his patients. Inded, the teeth and the gums constitute a particularly erogenous zone, support of many fantasies and which represents the erogenous zone of the odontic drive. This one shows itself throughout the maturation of the child. It has also psychopathological destinies, among which appears an extreme form : the cannibalistic perversion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (778 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 337 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2005) 027

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8841
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.