Théories grammaticales et linguistiques de Jean de Garlande. L'exemple de "Clavis compendii", édition critique, étude et traduction

par Elsa Marguin-Hamon

Thèse de doctorat en Sciences du langage ; linguistique phonétique

Sous la direction de Irène Rosier-Catach.

Soutenue en 2005

à Paris 7 .


  • Résumé

    Poète, rhétoricien, lexicographe et témoin privilégié de l'histoire intellectuelle et politique de son temps, Jean de Garlande (ca 1295-1260 ?) est aussi l'auteur de trois traités de grammaire en vers, le "Compendium grammatice", la "Clavis compendii" et "l'Ars lectoria Ecclesie", tous trois 'publiés' entre 1232 et 1234. Le premier et le dernier de ces textes ont fait récemment l'objet d'éditions critiques qui donnent un aperçu de la diversité des sources et des réflexions de l'auteur en matière grammaticale et linguistique. La "Clavis compendii", ensemble de plus de 2300 hexamètres que conservent trois manuscrits, restait inédit. Ce texte éclaire pourtant singulièrement les positions doctrinales de son auteur. Conçue pour être complémentaire, sinon de "l'Ars lectoria" qui lui est postérieur, en tout cas du "Compendium grammatice", dont elle constitue dans une certaine mesure le prolongement syntaxique, l'œuvre, complexe, est à lire également comme un ensemble dialectique, qui fait s'affronter en son sein deux visions de la grammaire ; pratique et théorique. Pourtant le choix des sources, la définition que donne l'auteur de la grammaire comme science, l'intérêt qu'il manifeste pour des disciplines allogènes, et particulièrement la "Physique" d'Aristote récemment traduite en latin, montrent que l'ambition de Jean de Garlande rédigeant sa "Clavis" est de la hisser au rang d'ouvrage spéculatif. A cet égard, Jean se fait le vulgarisateur sinon le promoteur de théories grammaticales et linguistiques innovantes, qui préfigurent en tout cas les réflexions menées après lui par les grammairiens de la mouvance définie comme "intentionaliste" par Irène Rosier-Catach.


  • Résumé

    The poet, rhetorician and lexicographer John of Garland (ca 1295-1260 ?), was the author of three versified grammar treatises, named “Compendium grammatice”, “Clavis compendii” and “Ars lectoria Ecclesie”. These books were "published" between 1232 and 1234. The first and last ones have been recently edited : it has permitted to show the various sources and reflexions of the author on grammar and linguistics. The “Clavis compendii”, a treatise of more than 2300 verses, stayed inedited. However, this text enlights the doctrine of John. It was conceived to be a syntactical complement of the “Compendium grammatice”, and, maybe, of the “Ars lectoria”, even if this book is later. It can also be read as a dialectical work, opposing two visions of grammar: practical and theoretical. But the sources, the definition of grammar as a science, the interest of the author for other disciplines, especially Aristotle's “Physics”, recently translated into Latin, show that John wanted to make his “Clavis” (at least its second part) a speculative work. In this way, John has at least vulgarised or promoted new grammatical and linguistical theories. His work announced then some of the reflexions that would characterize the next generation of grammarians named "intentionalists" by Irène Rosier-Catach.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Brepols à Turnhout

La Clavis compendii de Jean de Garlande


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (666 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 689 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2005) 013

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8349
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Brepols à Turnhout

Informations

  • Sous le titre : La Clavis compendii de Jean de Garlande
  • Dans la collection : Studia artistarum , 18
  • Détails : 1 vol. (CX-165 p.)
  • ISBN : 978-2-503-53003-1
  • Annexes : Bibliogr. p. 147-165. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.