Ecrire son lecteur : l'évolution du narrateur américain et l'emploi de la deuxième personne

par Joshua Parker

Thèse de doctorat en Littérature américaine

Sous la direction de Marc Chénetier.

Soutenue en 2005

à Paris 7 .


  • Résumé

    L'identification d'un auteur oscille sans arrêt entre ses personnages fictionnels et son idée du lecteur. Les traces de cette identification fluctuante sont inscrites dans le texte. Cette thèse étudie les effets de ces traces sur l'identification du lecteur. Elle reprend l'idée de Philippe Lejeune. Pour lui, la deuxième personne peut aider un auteur à tenir à distance ses propres expériences pour les décrire. En même temps que la deuxième personne peut aider à séparer un auteur psychologiquement de son personnage, elle peut aider le lecteur à s'identifier au personnage. Elle explique comment le " you " en anglais sert de marque de transition entre le narrateur et le " je " acteur, entre les points de vue de deux personnages, entre le narrateur et un personnage focalisant à la troisième personne. La relation entre le narrateur et le narrataire évolue au cours du texte. La thèse explique ce processus d'un point de vue syntactique.

  • Titre traduit

    Writing the reader : second person in anglophone fiction, 1750-2000


  • Résumé

    The author's identification oscillates continuously between his characters and his idea of the reader. During the writing process, the traces of this fluctuating identification are inscribed in the text. This dissertation studies the effects of these traces on the reader's identification during the reading process, talking up the idea of Philippe Lejeune, for whom second person can help an author put in own experiences at distance in order to write them as a work of fiction. Yet while second person can help an autor to separate himself psychologycally from a fictional character, it can at the same time help a reader to identify with the character. This dissertation explains how “you” serves as a transition marker between the narrator and the “I” actor, different points of view of fictional characters, the narrator and a focalizing third person character. The relationship between the narrator and the narratee evolves over the course of the text. This dissertation explains this process from a syntactic standpoint.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (409 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 321

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2005) 011

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8890
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.