Consentement aux soins médicaux, croyances et valeurs traditionnelles (enquête prospective à Lomé, Togo)

par Hounkpati,Yram,Jean-David Hounkpati

Thèse de doctorat en Sciences. Éthique médicale et médecine légale

Sous la direction de Christian Hervé.


  • Résumé

    Comparitivement aux pratiques médicales occidentales, l'africain malade n'a pratiquement pas de droit. Le poids des influences familiales et des valeurs traditionnelles, de même que l'incapacité d'assumer tout seul les soins et la prise en charge trop lourde, l'obligent à cet effet à se soumettre au choix et à la volonté de sa tribu: nous pouvons nous demander en quoi consiste pour le Togolais le consentement aux soins ?. Les valeurs fondées sur le respect des coutumes ne doivent pas être négligées au profit d' une quelconque modernité. Les lois ne changent pas les moeurs : ragir autrement serait pure juridiciarisation de santé au Togo. Méthode : notre étude pratiquée dans les hôpitaux publics ou privés, et couvents Vaudou, a été une enquête prospective, basée sur des questionnements, entretiens semi-directifs et interviews, et aussi sur notre vécu de praticien, enseignant, membre de la Commision nationale des Droits de l'Homme (1997-2001). Résultats : 80 % de Togolais, "animistes"consultent d'abord et avant tout leus dieux pour connaitre l'originede leur maladie


  • Résumé

    Compared to Western medical practice the african patient has pratically no rights. The weight of family influences and traditional values, including the incapacity of the patient to accept treatment by themselves, aswell as the heavy burden of madical treatment forces the patient to submit their final decision to the wishes of the tribe : to what extent should the togolese patient accept their tribe's decision of approval or disappval of treatment. The values based on the respect of so called modern perpectives. Laws do not change moral attitudes : by reacting diffrently would be a basic change in the Togolese health system of a developing country. Results : 80% of togolese "animists" initially consulted their gods to find out the nature of their illness before being treated via sacrifices, by traditional or modern madicine or by the gods. On some occasions patients were treated by "charlatans" who were discreetly introduced into the confines of the hospital, moreover at night. (Tables n*3). Discussion : information, "reliable, clear and appropriate" of the patient and of the treatment to be prescribed by the physician does not exist. To be adequately treated in Togo, a developing country

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (114 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 93-97

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Necker-Enfants malades (Bibliothèque fermée pour travaux) (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2005N26S/0710369688
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6606
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.