Rôle des variations de la capsule dans la virulence de "Neisseria Meningitidis"

par Marcelo Lancellotti

Thèse de doctorat en Sciences. Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Jean-Michel Alonso.

Soutenue en 2005

à Paris 5 , en partenariat avec Université René Descartes (Paris). Faculté de médecine Necker enfants malades (autre partenaire) .


  • Résumé

    Neisseria meningitidis, le méningocoque, est une espèce bactérienne commensale du rhinopharinx de l'homme, cependant capable de provoquer des infections invasives (septicémie, méningite, arthrite ou péricardite septique). La variabilité génétique des méningocoques, par de fréquents échanges horizontaux de gènes contribue à la génération de nouveaux variants qui peuvent être modifiés dans leur virulence et/ou leur transmissibilité. La capsule polyosidique est un déterminant majeur de virulence et d'immunogénicité et la base des vaccins actuels dirigés contre les sérogroupes A, C, Y et W135. L'apparition de variants échappant à la vaccination a été illustrée notamment par l'émergence du sérogroupe W135 lors du retour des pélerins de la Mecque, dûment vaccinés contre les sérogroupes A et C, en 2000, puis au Burkina Faso et au Niger en 2001 aussi


  • Résumé

    Neisseria meningitidis, the meningococci, is the commensal bacterium of human rhinopharynx, but able to provoke the invasive infections ( septice, ie, meningitis, arthritis or septic pericardites). The genetic variation of this bacterium, by horizontal genes exchange to contribute to generate new variants that could be modify in their virulence and /or transmissibility. The capsule polysaccharide is the major determinant of virulence and immunogenicity and chemical basis for the vaccines against the serogroups A, C, Y and W135. The detection of variants due to vaccination can be analyzed in the Mecca pilgrimage, vaccinated against the serogroups A and C in 2000, and in Burkina Faso and Niger in 2001 both accusing a notable emergence of the W135 serogroup. The emerging of epidemic clones with change of capsular sérogroupe, the capsule switching belong to Neisseria

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (208 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 181-208

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Necker-Enfants malades (Bibliothèque fermée pour travaux) (Paris). Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005N06S/0710320283
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.