Les ombres : conceptions des élèves tunisiens et aides à une meilleure conceptualisation à l'école et hors l'école

par Najoua Allani

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Michel Caillot et de Ahmed Chabchoub.

Soutenue en 2005

à Paris 5 .


  • Résumé

    Suite au constat de l'échec de l'apprentissage scolaire de la notion d'ombre en Tunisie, des situations d'apprentissage mises en place dans des espaces extrascolaires sont analysées. Les résultats de notre recherche dans les lycées ont montré que l'activité qui a eu lieu en classe ne permet pas aux élèves un réel investissement. Bien qu'une évolution conceptuelle ait été détectée chez les élèves, elle est restée insuffisante. En revanche, à la suite des activités proposées dans les clubs et à la Cité des Sciences, les participants construisent plus facilement des idées correctes sur la lumière et l'ombre. Pour la presque totalité des participants l'ombre est pensée en termes d'absence de lumière. Les activités conçues ont permis à la majorité des participants de découvrir et de comprendre la notion d'ombre dans le système source - objet- ombre. Les résultats montrent qu'un apprentissage hors l'école peut constituer un complément de ce qui est fait en classe.

  • Titre traduit

    The shadows : conceptions of the Tunisian pupils and helps to a better conceptualization in the school and out of the school


  • Résumé

    Having concluded that the teaching of the notion of shadow in Tunisian schools has failed, the setting of the learning process in extra curricular spaces of the same notion has been analyzed. The results of our study in the high schools have shown that the activity that took place in the class did not allow learners to fully invest themselves in the learning process. Although a conceptual evolution has been detected among the learners it still remains insufficient. However, following other activities proposed in clubs and at the City of Science, participants manage to construct correct ideas on light and shadow more easily. For nearly the totality of participants shadow is thought in terms of absence of light. The activities we devised have permitted to the majority of participants to understand the notion of shadow. The results show that the learning process outside a classroom situation can constitute a complement to what is usually undertaken in class.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (326 f.)
  • Notes : Publication non reproduite sur support microfiches
  • Annexes : Bibliogr. f. 206-215

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.