La toxicomanie et la délinquance : le cas du Maroc

par Youssef Bellarabi

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Michel Maffesoli.

Soutenue en 2005

à Paris 5 , en partenariat avec Centre d'études sur l'actuel et le quotidien (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Patrick Tacussel.

Le jury était composé de Michel Maffesoli, Patrick Tacussel, Martine Xiberras, Alain Bauer.


  • Résumé

    Dans la plupart des pays développés et sous-développés, l'augmentation de la délinquance est devenue un problème durant les vingt dernières années. Dans les pays sous-développés, à partir des années 80, la délinquance s'accroît considérablement et continue d'augmenter aujourd'hui, tandis que la délinquance des jeunes s'accroît de manière exponentielle. Cette augmentation de la délinquance se développe dans un contexte caractérisé d'une part par la croissance du trafic et de l'abus de consommation de drogues et par ailleurs par la globalisation de la criminalité organisée. Celle-ci contribue à amplifier les effets des crises socio-économiques et à incorporer les jeunes délinquants comme main d'oeuvre à bon marché. Il semble donc que la délinquance est motivée par la toxicomanie. Si la proposition relève du bon sens qui l'établit en lieu commun, elle n'en demande pas mois une réelle investigation sociologique. Toutes les recherches au niveau international ont montré qu'il n'existe pas un lien de causalité entre la toxicomanie et la délinquance, et qu'il n'y à pas une cause unique de la délinquance mais un enchevetrement de causes. Parmis celles-ci, il faut souligner les frustrations des jeunes, les défaillances de la famille et de l'école, l'influence des groupes de pairs, l'urbanisation mal maîtrisée etc. . . La modification des contrôles sociaux, en particulier la rupture du lien social au niveau des quartiers dans les grandes villes semble être aussi une cause de la délinquance. Les conséquences de cette augmentation de la délinquance est le développement d'un sentiment d'insécurité généralisé et le renforcement de la sécurité, à travers la répression.

  • Titre traduit

    Drug-addiction and delinquency : the Morocco case


  • Résumé

    In most of the developing countries, the increase of delinquency has become a problem during the last twenty years. In the developing countries, since the eighties, delinquency has considerably grown and keeps increasing today while juvenile delinquency grows in an exponential way. The increase of delinquency is developed within a context characterized partly by the growth of the traffic of drugs and the abuse of drug consumption, and otherwise by the globalisation of organised criminality. This contributes to amplify the effects of socio-economic crises and to incorporate young delinquents as good bargain labour. It seems, then, that delinquency is motivated by drug-addiction. Wether this proposal brings up a good sense which establishes it in common area, it doen't less need a real sociological investigation. All the researches, on international scale, have shown that there is no causality link between drug-addiction and delinquency, and that there is no unique cause for delinquency but there is an intricacy of causes. Amongst these, we must underline the youth frustrations, family and school deficiencies, the influence of gangs, the ill-mastered urbanisation etc. . . The modification of social controls, particularly the breach of the social tie at the level of quarters in big cities seems as well to be a cause for deliquency. The drawbacks of this growth of delinquency is the development of a generalized insecurity feeling and the strengthening of security, through repression.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (272 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 263-270

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8725
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.