Etude comparative de la reconnaissance de soi chez des enfants autistes, trisomiques 21, et ayant présenté un syndrome de West : approche développementale et neuropsychologique

par Anne de La Raillere

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean-Louis Adrien.

Soutenue en 2005

à Paris 5 .


  • Résumé

    La symptomatologie autistique, basée sur des comportements autocentrés, pose la question d'un trouble du développement de soi interpersonnel, capacité de se comprendre comme individu distinct des autres et avec lesquels on peut interagir. Or, paradoxalement, les quelques rares travaux sur le sujet ne montraient pas de particularités des enfants autistes dans ce domaine mais un développement lié au retard. Dans cette étude, nouv avons observé le comportement de onze enfants autistes dans une situation spontanée et dirigée devant un miroir. Nous avons comparé leur comportement à un groupe d'enfants retardés sans autisme, constitué par treize enfants trisomiques 21, et à un groupe de de dix enfants épileptiques montrant des signes d'autisme (syndrome de West), de même ages de développement inférieurs à trois ans. Chez chacun des enfants, nous avons évalué l'âge de développement psychomoteur avec le Brunet-Lézine révisé, la fréquence des signes d'autisme avec l'échelle ECA, et l'âge de développement de la reconnaissance de soi avec une échelle construite par nous en référence aux travaux récents sur le bébé sain (EDRS). L'analyse statistique montre une corrélation importante et négative entre la fréquence des signe autistiques et l'âge de développement de la reconnaissance de soi ainsi estimé chez les autistes. Les enfants autistes de notre étude ont un retard de développement plus important dans ce domaine, ce qui n'est pas retrouvé chez les enfants trisomiques. La comparaison avec des enfants épileptiques, chez qui nous retrouvons cette tendance, des signes d'autisme et chez qui des dysfonctionnements des régions associatives sont décrites dans la littérature nous permet une hypothèse neuropsychologique de l'autisme comme trouble du développement de la reconnaissance de soi. Ceci nous permet de proposer sur le plan clinique une évaluation systématique de cette fonction chez les enfants et d'envisager sur le plan thérapeutique des stimulations précoces au développement du soi et d'associations intermodales en général.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (136 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 124-130

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8966
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.