Appartenance de groupe et dilution des stéréotypes : une affaire d'appartenance ou d'homogénéité ?

par Sabine Voigt

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Françoise Askevis-Leherpeux.

Soutenue en 2005

à Paris 5 .


  • Résumé

    La dilution des stéréotypes se définit comme la tendance à se départir de ses attentes stéréotypées pour juger une personne membre d'un groupe quand, à son appartenance catégorielle, sont ajoutées des informations individualisantes non pertinentes, c'est à dire non diagnostiques non seulement du trait sur lequel porte le jugement mais aussi de la catégorie. La dilution dépend de différents facteurs, dont le type d'information non diagnostique et la séquence des jugements, qui n'ont pas la même importance selon les théories (heuristique de représentativité vs jugeabilité sociale) qui tentent de l'expliquer. Les études présentées dans cette thèse élargissent la question en examinant le rôle joué par l'appartenance catégorielle et l'homogénéité intra-catégorielle dans le phénomène de dilution. Ces études confirment le rôle joué par l'homogénéité. Cependant, le jugement social semble aussi dépendre de l'appartenance catégorielle.


  • Résumé

    Dilution of stereotypes describes the tendency to depart from stereotypes when people have to judge a specific target person on the basis of his category membership and some nondiagnostic individuating information. Dilution depends on different factors like type of non diagnostique information or number of judgments requested. Theses factors don't have the same importance according to the theories trying to explain the phenomen (representativeness heuristic vs social judgeability). The studies presented in this thesis are questioning the role played by group membership and intracategoriel homogeneity over the dilution effect. Finally, our studies confirm the role played by homogeneity. However, social judgment seems also depend on group membership.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (142 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 132-142

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.