Contribution à l'étude du pouvoir administratif du Secrétaire général des Nations Unies

par Anne-Sophie Firion

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de Hervé Cassan.

Soutenue en 2005

à Paris 5 .


  • Résumé

    Sur le fondement de l'Article 97 de la Charte des Nations Unies, le Secrétaire général est le plus haut fonctionnaire des Nations Unies. Il lui appartient de diriger l'organe administratif de l'Organisation : le Secrétariat des Nations Unies. Pour ce faire, il dispose du pouvoir administratif le plus élevé. Cette thèse a pour objet de définir la notion de pouvoir administratif appliquée au Secrétaire général des Nations Unies, ainsi qu'à expliciter les modalités de son exercice concret. Cette étude comprend donc celle des chaînes hiérarchiques en place au Secrétariat, des mécanismes de la délégation de pouvoirs et de l'obligation redditionnelle, ainsi que celle de l'ensemble des moyens de contrôle externe au Secrétariat. L'étude fait état des réformes les plus récentes mises en place au Secrétariat depuis ces dix dernières années, de la philosophie administrative qui les sous-tendent, ainsi que du rôle des Etats membres dans le fonctionnement effectif du Secrétariat. L'étude ne manque pas de montrer la corrélation fondamentale entre l'ordre politique et l'ordre administratif de l'Organisation. Cette contribution à l'étude du pouvoir administratif du Secrétaire général facilite la compréhension du pouvoir d'action réel du Secrétaire général, que ce soit en matière strictement administrative ou, plus largement, en matière d'exécution des programmes de l'Organisation. De manière plus générale, cette étude participe de la compréhension des défis et des obstacles contemporains auxquels sont soumis les institutions administratives internationales dans un monde en constante évolution.


  • Résumé

    On the basis of the Article 97 of the Charter of the United Nations, the Secretary-General is the highest officer of the United Nations. It behoves to him to run the administrative body of the Organization : the Secretariat of the United Nations. In order to do so, he holds the highest administrative power. That thesis aims to defining the notion of the administrative power applied to the Secretary-General of the United Nations, as well as to explaining the modalities of its concrete exercise. Then, that study includes the one on the hierarchical chains ruling the Secretariat, on mechanisms of the delegation of powers and on the reporting requirements, as well as the one on the set of control means, external from the Secretariat. The study mentions the latest reforms instituted at the Secretariat since those last ten years, the administrative philosophy that underlies them, as well as the role of the member States in the effective functioning of the Secretariat. The study does not miss to show the fundamental correlation between the political order and the administrative order of the Organization. That contribution to the study on administrative power of the Secretary-General facilitates the understanding of the real empowerment of the Secretary-General, in a strictly administrative matter as well as, more broadly, in the matter of carrying out the programs of the Organization. As a more general rule, that study contributes to the perception of the contemporary challenges and obstacles to which the international administrative institutions are submitted, in a constantly evolving world.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (438 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 410-426

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de la Faculté de Droit (Malakoff, Hauts de Seine). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.