Les aérophones dans la musique populaire égyptienne : tradition et évolution

par Fakher Hakima

Thèse de doctorat en Histoire de la musique et musicologie

Sous la direction de Jean-Yves Bosseur.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    Ce travail expose les principales mutations de la musique populaire égyptienne depuis le début du XXème siècle. Dans cette recherche, nos interrogations ont été essentiellement axées sur les modes d'utilisation des instruments à vent dans les traditions musicales populaires, rurales et citadines. Le transfert des genres musicaux ruraux vers la ville du Caire a engendré d'importantes mutations. Pour montrer ces changements, nous avons tenté d'étudier deux groupes d'instruments à vent : Les instruments authentiques (al-‘arghûl, al-mizmâr et al-kawalah) issus de la musique populaire rurale et les instruments occidentaux (accordéon et saxophone) qui font usage dans la musique populaire citadine du Caire. Par ailleurs, ce travail propose un aperçu de la musique militaire arabe en général et égyptienne en particulier et ce pour mettre en évidence la vulgarisation de ce genre musical qui fut à l'origine de l'apparition d'une nouvelle musique populaire citadine dite firqat hassab allah ( les fanfares populaires). Cette recherche a essayé de montrer la contribution de l'organologie et de la technique du jeu instrumental à l'évolution de la musique populaire égyptienne.

  • Titre traduit

    ˜The œareophones in the Egyptian popular music : tradition and evolution


  • Résumé

    This work reveals the principal mutations of the Egyptian popular music, right from the start of the twentieth century. Our essential interrogations will focus on the use of the woodwind instruments in both: the popular rural and urban music and around their role in the evolution of the style of interpretation. The transfer of the rural music of the Egyptian countryside towards the urban environment of the city of Cairo brought about important mutations. In order to expose those mutations we have studied peculiarly two mains groups of woodwind instruments: the authentic instruments (al-‘arghûl, al-mizmâr et al-kawalah) which interpret popular rural music and the occidental woodwind instruments (the accordion and the saxophone) which themselves interpret the popular urban music of Cairo. The research displays also a study of the Arabic military music. The vulgarization of this musical genre had been the consequence of the apparition of a new popular musical genre: popular brass-band hassab allh. The following research paper deals with the contribution of organology, as well as the instrumental technique, on the evolution of the Egyptian popular music.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (574 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 148 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6311

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8657
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.