Fondements cognitifs du choix en rationalité limitée

par Mikaël Cozic

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Daniel Andler.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    Elaborée par des économistes, des mathématiciens et des philosophes, la théorie du choix rationnel est un modèle puissant, fécond et élégant de la prise de décision. Ces vertus en font l'un des piliers de la modélisation en économie contemporaine. Pourtant, la théorie du choix rationnel n'est pas épargnée par les critiques. L'une des critiques les plus fortes a été formulée par H. Simon dans les années 1950 : elle affirme que les hypothèses de la théorie sont incompatibles avec les limitations cognitives qui pèsent sur les individus, individus qui exhibent tout au plus une rationalité limitée. De cette critique émerge un projet, celui de modéliser la rationalité limitée. Aujourd'hui, le projet est plus vivant que jamais, mais de nombreux désaccords persistent : des divergences sur la façon de le mener à bien, mais aussi sur le bien-fondé du projet lui-même. Il est donc besoin de procéder à une clarification fondationnelle de la rationalité limitée, qui articule les justifications méthodologiques et les possibilités de modélisation. C'est à cette clarification que la présente thèse est consacrée. Après avoir présenté les modèles classiques de choix (chapitres 1 et 2), nous proposons une reconstruction méthodologique de la rationalité limitée comme un projet de désidéalisation cognitive des modèles classiques (chapitre 3). A partir de ce fondement méthodologique, nous analysons les principaux modèles de rationalité limitée et défendons l'idée d'un modèle de sélection procédurale (chapitre 4). La dernière partie est constituée de deux essais sur l'utilisation d'outils logiques : logique épistémique d'une part (chapitre 5), et théories de la calculabilité et de la complexité d'autre part (chapitre 6).

  • Titre traduit

    Cognitive foundations of choice under bounded rationality


  • Résumé

    Devised by economists, mathematicians and philosophers, the theory of rational choice is a powerful, elegant and fruitful model of decision making. Such virtues make it the core of formalization in contemporary economics. Yet, rational choice theory is widely criticized. One of the most recurrent criticism has been formulated by H. Simon in the fifties. According to him, the theory's hypotheses are incompatible with agents' cognitive limitations. People exhibit at best bounded rationality. From this critic, a project came out : the project of modelling bounded rationality. Today, the project is more lively than ever, but lots of disagreements remain : there are divergences on how to lead the project, and, more importantly on whether the project is well-founded. Consequently, there exists a true need of foundational clarification, which should integrate methodological justification and modelling's possibilities. The aim of our dissertation is to lead such a clarification. First, we expound classical models of choice and set up an epistemological framework (chapters 1 and 2). We propose a methodological reconstruction of bounded rationality as a project of cognitive unidealization of classical models (chapter 3). Starting from this foundation, we analyse the main models of bounded rationality and defend the idea of a procedural selection model (chapter 4). The last part is made of two essays on the use of logical tools: the first on epistemic logic (chapter 5), the second on computability and complexity theories (chapter 6).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (466 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 450 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6304

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8938
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.