Le plaisir dans la littérature et la musique françaises au XXe siècle

par Agathe Simon

Thèse de doctorat en Littérature française et musicologie

Sous la direction de Jean-Yves Tadié.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    La nature paradoxale du Plaisir relève d'une part de l'immanence et de la contingence (sensations et conscience de l'être humain) et d'autre part de la transcendance — transcendance érotique, mais également intellectuelle, esthétique, mémorielle, mystique ou hallucinatoire. Le Plaisir est ainsi illimité (il transcende l'espace et le temps) et indéterminé (il transcende le sens). Mais comment se résout le paradoxe entre le Plaisir — lequel transcende simultanément l'espace, le temps, le sens —, et les arts — lesquels relèvent simultanément de l'espace, du temps et du sens ? Autrement dit, comment s'exprime au XXème siècle le Plaisir en littérature et en musique ? Or l'analyse croisée de ces deux arts laisse apparaître que la faille ontologique en laquelle consiste le Plaisir devient l'occasion de questionnements et de bouleversements expressifs au sein de l'œuvre, par lesquels les créateurs tentent de relever ce défi.

  • Titre traduit

    ˜The œconcept of Pleasure in 20th century French literature and music


  • Résumé

    The paradoxical nature of Pleasure is part of immanence and contingency (the sensations and consciousness of human beings) on the one hand, and of transcendence on the other, whether it be erotic or intellectual, aesthetic, memorial, mystic or hallucinatory. Pleasure is therefore boundless, transcending both time and space, and undetermined, as it also transcends meaning. But how can one solve the paradox of pleasure — which transcends space, time, and meaning simultaneously — and the arts which are simultaneously grounded in space, time and meaning? In other words, how is Pleasure expressed in literature and music in the 20th century? Cross-analysis of the two art forms shows that the ontological gap that is inherent in pleasure can be the occasion for both expressive questioning and disruption in the work concerned, and that such questioning and disruption are the very means by which creators try to take up the challenge.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (339 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 339 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6293

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8801
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.