La répression de la sorcellerie par le tribunal inquisitorial de Cuenca (fin du XVe siècle - XVIIIe siècle)

par Ana Conde

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Annie Molinié-Bertrand.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    Profondément liée à l'histoire de la construction et de l'affirmation du pouvoir, loin d'être marginale, l'histoire de la répression de la sorcellerie par le tribunal inquisitorial de Cuenca met en lumière l'emprise de l'Église sur le corps social, tout comme son rapport avec le politique. Balisée par les sources disponibles — c'est-à-dire par les dates du premier et du dernier procès de sorcellerie dressés par ce tribunal — la période historique abordée dans cette étude court de la fin du XVe siècle au XVIIIe siècle. Notre étude porte sur l'évolution de la répression de deux modèles de sorcellerie : dans un premier temps, il s'agit de la répression d'une sorcellerie plus récente, la sorcellerie démonologique ou brujería, puis d'une sorcellerie traditionnelle, chronologiquement antérieure, qui cherche des explications magiques à la vie, à la mort et aux malheurs d'ici-bas.

  • Titre traduit

    The repression of witchcraft by inquisitorial court of Cuenca (from the end of 15th to 18th century)


  • Résumé

    Deeply-rooted into the construction and affirmation of power, far from being marginal, the history of repression of witchcraft by the inquisitorial court of Cuenca enlights the influence of the Church over society and its relations with Monarchy. Marked out by the available sources (i. E. The dates of the first and last trials started by this court), the historical period analyzed in this study runs from the end of the XVth century to the XVIIIth century. Our study examines the evolution of repression of two witchcraft standards : first, the repression of a recent witchcraft — brujería, or the demonology witchcraft — and second, a more traditional and ancient witchcraft, which tries to find magical explanations to life, death, and here below misfortune.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (600 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 339 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?