La notion d'improvisation dans la musique de piano au XIXe siècle : éléments de recherche pour une musique de l'instant

par Jean-Louis Orengia

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Danièle Pistone.

Soutenue en 2006

à Paris 4 .


  • Résumé

    A partir du constat que la notion d'improvisation dans la musique de piano au XIXe siècle est un sujet très peu étudié en tant que tel bien qu'on rencontre assez souvent les mots " de nature improvisée ", " de caractère improvisatoire ", " d'inspiration libre ", etc. Et de l'intuition que l'improvisation fait partie intégrante de la vie musicale créatrice, il s'agit de réunir des éléments de preuve. D'abord tenter d'établir un " statut " en essayant de la définir, en présentant la situation pianistique du siècle, en cherchant des formes où elle joue un rôle, en s'appuyant sur le Traité op. 200 de Czerny, et en étudiant ses rapports avec la composition. Ensuite en l'étudiant chez un certain nombre de génies créateurs : Beethoven, Chopin, Schumann, Liszt, Albeniz, chez lesquels on cherchera à établir, par des témoignages, par des écrits musicologiques, et par l'analyse de certaines partitions, la réalité, la présence, la force. L'étude des " virtuoses des doigts ", dont la vogue va vite décroître après 1850, confirmera que, seule est appelée à la vie — bien qu'éphémère, c'est son paradoxe et son mystère — l'improvisation qui est composition.

  • Titre traduit

    ˜The œnotion of improvisation in piano music in the 19th century : elements of research for an instantaneous music


  • Résumé

    Starting from the statement that the notion of improvisation in piano music in the 19th century is not a subject commonly studied at all although the terms of “improvised nature”, “improvisatory character”, or “free inspiration” may often be found and also starting from the intuition that improvisation is part and parcel of a creative musical life, our task will lie in finding and gathering evidence. First, it will be necessary to try to establish a “status” by attempting to definite it, by presenting the piano situation of the century, by looking for forms where it plays a part, by supporting our analysis on Czerny's Treatise op. 200, and by studying its relationships with composition. Then by studying it in a certain number of creative geniuses : Beethoven, Chopin, Schumann, Liszt, Albeniz, where we shall try to establish its reality, presence and power thanks to testimonies, musicological written works, and by the analysis of some scores. The study of the “virtuosos of the fingers”, whose fashion soon decreased after 1850, will confirm that only creative improvisation actually comes to life-though and ephemeral one, which is what makes it paradoxical and mysterious.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (331 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 130 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6212

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8887
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.