Tiraillements et décalages d'un discours inachevé : George Vertue (1683-1756), graveur de reproduction et historien de l'art anglais

par Sophie Mesplède

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Marie-Madeleine Martinet.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    Ce travail analyse, à la lumière d'une existence bien remplie, le discours sous-tendant les notes prises par le graveur londonien George Vertue (1683-1756) en vue de la rédaction de la première histoire de l'art anglais. Afin de comprendre les raisons de l'inachèvement d'un projet pourtant porté par les attentes de nombreux collectionneurs, nous nous penchons d'abord sur les origines et la carrière d'un graveur de reproduction-antiquaire que des sources primaires nouvelles font apparaître comme tiraillé entre marchands et mécènes. Nous montrons ensuite comment les contradictions d'un parcours personnel caractérisaient aussi, à une époque marquée au sceau de la commercialisation, le regard sur le fait artistique contemporain d'un émule de Vasari et des historiens de l'art continentaux. A cette occasion, une attention particulière a été accordée à l'impact esthétique et sociologique de l'évolution des techniques de gravure de reproduction en cette première moitié du XVIIIe siècle.

  • Titre traduit

    Conflicting narratives. George Vertue (1683-1756) and his project for a history of English art


  • Résumé

    This work sets out to analyse, against the backdrop of a multi-faceted life, the discourse underlying the preparatory notes taken by London engraver George Vertue (1683-1756) towards a pioneering history of English art. To understand the reasons why a project awaited by an ever-growing number of collectors went unfinished, I have first looked into the social background and professional career of a reproductive engraver cum antiquary shown by new manuscript sources to have been torn between merchants and patrons. I have then argued that the contradictions of a personal trajectory also characterized the way this follower of Vasari and the greatest continental art historians looked at a contemporary artistic world marked by waxing commercialisation. In order to shed further light on potentially conflicting narratives, particular attention was finally paid to the aesthetic and sociological impact of the evolution of techniques of reproductive engraving in the course of the 18th century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (687 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 730 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6199/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8679
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.