La circulation des biens-fonds dans la région de Vernon (1750-1830) : le patrimoine des familles entre logiques du marché et contraintes du cycle de vie

par Fabrice Boudjaaba

Thèse de doctorat en Histoire moderne

Sous la direction de Jean-Pierre Bardet.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    Les mécanismes de circulation des biens-fonds dans cette vallée agricole et viticole obéissent à des règles assez complexes qui sont le résultat à la fois de l'activité marchande, de processus successoraux et des alliances matrimoniales ; ils sont aussi étroitement liés aux structures de la petite propriété, aux fluctuations économiques et à l'état des autres marchés, c'est-à-dire des autres circuits de l'échange. Le marché connaît un net développement durant la période et joue un rôle non négligeable en comparaison de l'héritage dans les mouvements fonciers. Bien que le système égalitaire de succession semble vouer les patrimoines à l'émiettement à chaque génération, les Normands ne font rien pour contourner une égalité renforcée par le Code civil et ne mettent pas en place de stratégies familiales pour tenter de maintenir leurs patrimoines intacts. La logique de leurs actions doit s'analyser au niveau du ménage et non de la parenté : l'adaptation du patrimoine aux capacités de la famille nucléaire – mode d'organisation familiale déterminant en terme de comportements patrimoniaux – et l'anticipation des faiblesses de la vieillesse sont les ressorts principaux des transformations patrimoniales. L'attachement à la terre est donc très relatif dans cette société rurale.

  • Titre traduit

    The land market in the area of Vernon (1750-1830) : Families' patrimony, from the market's logic to the constraint of life cycles


  • Résumé

    Mechanisms of the land market, in this rural valley where main activities are agriculture and wine growing, obey rather complex rules which result, in the same time, from trade, some inheritance processes, and wedding alliances; these mechanisms are also strongly linked to small estate structures, economic fluctuation, and the level of other markets, i. E. Other trade circuits. The market strongly develops between 1750 and 1830, and plays a significant part, if compared to inheritance, in land trade. Although the equal inheritance system seems to leave patrimonies, one generation after another, in a fated crumbling state, Normans don't try to bypass equality, as it is reinforced by the Code civil, and don't create family strategies in order to keep patrimonies untouched. That behaviour's logic must be analysed at the married couple's level, not in terms of kinship: patrimony adapts to the basic family cell's needs (which appear to be an extremely important organisation scheme in terms of land trading), and people anticipate the various weaknesses of the old age: these are the main processes which explain land market changes. It seems the attachment to land is quite a relative phenomenon in this rural society.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par PUPS à Paris

Des paysans attachés à la terre ? : familles, marchés et patrimoines dans la région de Vernon, 1750-1830


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (752 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 435 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre de recherches historiques de l'Ouest (CERHIO). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 529
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6192/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8391
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par PUPS à Paris

Informations

  • Sous le titre : Des paysans attachés à la terre ? : familles, marchés et patrimoines dans la région de Vernon, 1750-1830
  • Dans la collection : Centre Roland Mousnier , 42
  • Détails : 1 vol. (524 p.)
  • ISBN : 978-2-84050-598-3
  • Annexes : Bibliogr. p. 491-509. Notes bibliogr. en bas de pages
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.