Les programmes du Commonwealth pour l'éducation des femmes au Zimbabwe et en République Sud Africaine : bilans et perspectives

par Ignatiana Shongedza

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Jean-Claude Redonnet.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    Notre recherche est une tentative de donner une vision d'ensemble des programmes du Commonwealth pour l'éducation des femmes dans une zone anglophone, l'Afrique australe, peu connue en France et dont nous étudierons deux pays : la République Sud-africaine et le Zimbabwe. Le choix de ces deux pays, République Sud-africaine et Zimbabwe vient du fait que chacun d'eux a vu se développer, sur son territoire, la ségrégation raciale pendant une période similaire. En République Sud-africaine, le racisme, sous la forme de l'apartheid, était inscrit dans la constitution. Au Zimbabwe, le racisme était un système qui n'était pas inscrit dans la constitution. Dans ces deux pays, les programmes du Commonwealth n'ont eu pas le même impact. Dans le cadre du développement durable, nous avons abordé notre sujet sous trois angles : l'angle social et environnemental, l'angle politique et, enfin, l'angle économique. Et ce, de 1965 à nos jours. Après avoir étudié attentivement les programmes de l'éducation au Secrétariat du Commonwealth en Angleterre, nous avons examiné la documentation des programmes récents du Commonwealth pour l'éducation dans l'ensemble des pays adhérents. Puis nous avons essayé de connaître la situation présente au Zimbabwe et en République Sud-africaine. En utilisant les analyses démographiques et en montrant l'importance de l'utilisation des langues vernaculaires dans la formation, l'alphabétisation et la scolarisation dans le primaire, nous proposerons des politiques éducatives et finalement, nous procèderons à une critique des bilans et formulerons des propositions personnelles et des perspectives dans les deux pays étudiés. La première partie se compose d'une présentation générale des éléments historiques relatifs aux programmes du Commonwealth pour les femmes au Zimbabwe et en République Sud-africaine, du rôle des langues dans le cadre du développement durable, et du " gender isues " dans la politique du Commonwealth. La deuxième partie porte sur la politique éducative du Commonwealth appliquée à la République Sud-africaine et au Zimbabwe comprenant les relations entre l'éducation des femmes et des filles et les autres variables socioculturelles des pays étudiés. Nous mettons bien l'accent sur les propositions sociopolitiques relatives au " Commonwealth of Learning " (COL) ou Commonwealth du savoir.

  • Titre traduit

    Commonwealth programmes for women's education in Zimbabwe and in the Republic of South Africa : assessment and perspectives


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (734 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 620 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6184

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8703
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.