Enseignement de la musique traditionnelle à l'école aujourd'hui : approche historique et application de terrain à travers l'exemple de l'enseignement du galoubet

par Kyoko Yoshizawa

Thèse de doctorat en Histoire de la musique et musicologie

Sous la direction de Jean-Pierre Mialaret.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    Depuis les années 1970, la mise en valeur pédagogique des éléments musicaux provenant des régions françaises s'est traduite, dans l'enseignement scolaire, par l'engagement à promouvoir une étude culturelle de niveau académique. Ceci s'est notamment vérifié pour les académies appartenant aux zones de langues régionales capables de donner une identité musicale à des outils scolaires inspirés de la culture régionale. A l'école primaire d'un quartier de Vence, dans l'Académie de Nice, est dispensé l'enseignement du galoubet qui est une flûte à 3 trous symbolisant l'identité musicale de tradition provençale. La spécificité de cet enseignement tient à la simplicité de l'instrument mis à la disposition des élèves, et à la lisibilité de la méthode chiffrée destinée à l'apprentissage sans aborder l'initiation aux savoirs musicaux. L'intérêt de l'élaboration de cette méthode se situe dans la codification des techniques instrumentales (le doigté et le contrôle du souffle) sous forme de chiffre. Par ce procédé, les airs sont transformés en notation chiffrée. La méthode chiffrée a pour effet bénéfique de sensibiliser les élèves à la musique, ainsi que de former l'oreille en faisant appel à la capacité auditive et à la mémorisation musicale des élèves. L'éducation à la pratique du galoubet répond ainsi à l'intention académique de favoriser à la fois l'accession à la pratique musicale et l'intégration socio-culturelle pour que l'enfant prenne conscience de la réalité de la sphère culturelle où il évolue et où il puise son identité.

  • Titre traduit

    How to teach traditional music in school today : A historical approach and practical application through the example of how to teach the “galoubet”


  • Résumé

    The pedagogical value of musical elements taken from the traditions of French regions has been developed since the 1970s in primary school teaching, with the commitment to promote cultural studies in French académies. This has proved especially true in the académies belonging to areas where regional languages can provide school programs inspired from regional culture with musical identity. In a primary school in the area of Vence, in the académie of Nice, pupils are taught to play the galoubet, a three-holed flute, symbolic of the traditional musical identity of the South East of France. What makes this teaching special is the simplicity of the instrument, and the easy-reading of the numerical method meant to allow the children to play without prior musical knowledge. The main point in the elaboration of this method lies in the codification of instrumental techniques (fingering and breath) represented as figures. Melodies are thus turned into numerical notation. The positive effect of the numerical method is to make the pupils sensitive to music, and to form their ear, appealing to their auditive capacity and their musical memory. The teaching of how to play the galoubet thus corresponds to the intention of school authorities to promote both the access to musical practice, and the socio-cultural integration to make the children aware of the cultural sphere in which they live and find their identity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (626 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 20 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?