Thiers, le pouvoir et l'opinion (1871-1877)

par Bruno Le Guillou

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Pierre Chaline.

Soutenue en 2006

à Paris 4 .


  • Résumé

    Adolphe Thiers (1797 – 1877) acheva une carrière politique de cinquante ans par la présidence de la République. Il dirigea la France durant une courte mais dramatique époque : de février 1871 au 24 mai 1873. Thiers fut aussi un célèbre historien de son temps et il rassembla ses propres archives qui sont étudiées ici dans leur globalité. Le but de cette thèse est de comprendre son exercice du pouvoir ainsi que ses relations avec l'opinion grâce aux pétitions qu'il conserva. La première partie brosse le portrait d'un intellectuel devenu homme politique. La deuxième partie retrace les trois priorités de son action politique : la lutte contre l'insurrection parisienne, la libération du territoire, enfin la dénonciation des traités de libre-échange. La troisième partie s'intéresse à la pratique quotidienne du gouvernement : sont examinés les rapports avec les autorités locales, l'armée, le corps diplomatique. La dernière partie traite des relations entre l'opinion publique et l'action politique. Les pétitions reçues accentuèrent le caractère républicain conservateur de son action. Elles continuèrent après sa démission.

  • Titre traduit

    Thiers, power and opinion (1871 – 1877)


  • Résumé

    When Adolphe Thiers (1797 – 1877) finished his fifty years in politics, he had been President of the Third Republic. He led France during a short but dramatic period, from February 1871 to May 24th 1873. Thiers was also a well known historian and he created his own State papers which are here wholly studied. The purpose of this thesis is first to demonstrate how he exercised power as President, then to go into his relationship with public opinion by examining the petitions he archived. The first part is a portrait of this intellectual political man of State. As chief of State, Thiers meets three main politics. This is the second part. First of all there was the fight against Paris' upheaval, then the German army withdrawal, at last he denounces free trade tariff. The third part's axis deals with all days practice : his relationship with local authorities, army and diplomatic corps. With the last part begins the study of public opinion and political action. These petitions increased his conservative republican politics. Despite his resignation, the petitions still went on.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1114 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 247 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1161-1
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1161-2
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1161-3
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1161-4
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6178/1-4

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9220
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.