Charles Meynier, peintre d'histoire (1763-1832)

par Isabelle Mayer-Michalon

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Bruno Foucart.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    Né à Paris en 1763, formé dans l'atelier de François-André Vincent, Charles Meynier a remporté le Grand Prix de l'Académie en 1789. Après un séjour à Rome, il a mené à Paris une carrière officielle, répondant sous le Consulat à d'importantes commandes privées. Impliqué dans les grands chantiers de l'Empire, il a participé à toutes les commandes de Vivant Denon pour les Tuileries, la Monnaie des médailles ou l'arc de triomphe du Carrousel par exemple. Sous la Restauration, il est devenu le peintre de plafonds par excellence, travaillant au Louvre et à la Bourse, tout en exécutant des tableaux d'histoires souvent acquis par le gouvernement. En nous appuyant sur des documents d'archives inédits, nous avons tenté de reconstituer une carrière oubliée, puis de dresser un catalogue raisonné de son oeuvre peint et dessiné.

  • Titre traduit

    Charles Meynier, a History Painter (1763-1832)


  • Résumé

    Born in 1763, trained in François-André Vincent's studio, Charles Meynier was awarded with the Grand Prix de l'Académie in 1789. Following a short period of time at the French Academy in Rome, he conducted an official career in Paris, working for several important private patrons under the Consulat period. Directly involved in the Empire main artistic projects, he contributed to all of Vivant Denon's contracts, for the Tuileries, la Monnaie and the arc de triomphe du Carrousel for exemple. Under the Restauration period, he became the master at decorating ceilings, working in the Louvre and at the Bourse, while performing history paintings often acquired by the government. By identifying and studying exclusive archive documents, we have managed to track his forgotten career, and to set up the catalogue raisonné of his work.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (798 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 412 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6180/1-3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8776
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3371
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MF 2069
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.