Pont-Audemer, une petite ville de Normandie à la Renaissance, 1477-1551

par Bernard Michelin

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Pierre Bardet.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    Les sources utilisées pour cette thèse comprennent 57 livres de comptes établis par les receveurs des deniers de Pont-Audemer, de 1477 à 1551, et des centaines de documents justificatifs comptables, reliés dans 10 registres représentant 3. 000 pages manuscrites. Les 1800 articles de recettes et les 3200 articles de dépenses ont fait l'objet d'un fichier informatique pour permettre le traitement statistique des informations. L'exceptionnelle série de comptes des receveurs permet de connaître l'histoire institutionnelle, politique, sociale et économique de la ville à la Renaissance. Pont-Audemer est une ville fortifiée, une ‘'bonne ville'' et une ‘'ville royale''. Les relations entre les rois de France et la ville, connues par une centaine d'actes royaux et les requêtes des habitants, sont bonnes, même si la ville respecte mal les instructions royales en matière de fortification. La ville bénéficie de deux privilèges : l'affranchissement de taille et l'octroi d' ‘'aides''. L'administration municipale repose sur les officiers royaux (le capitaine et surtout les lieutenants du bailli de Rouen), les assemblées générales des habitants et le corps de ville. La société urbaine et les événements de cette période sont étudiés. Pendant 75 années, les 12 receveurs des deniers équilibrent les recettes (1. 612 livres en moyenne) et les dépenses (1. 567livres). Les recettes proviennent des ‘'aides'' sur les marchandises et le sel. Les dépenses courantes (40 %), celles consacrées à la ‘'fortification'' (20 %), et les subsides exceptionnels versés aux rois (16 %) représentent les ¾ du budget annuel moyen. La thèse se termine par une étude des salaires et des prix. Le catalogue des actes est présenté au tome II. Quatre livres de comptes et plus de 100 documents ont été transcrits au tome III.

  • Titre traduit

    Pont-Audemer, a small city in Normandy, at the period of time called "La Renaissance", 1477-1551


  • Résumé

    Sources used for this thesis were 57 annual accounting books established by the city receivers of public money (‘'aides''), from 1477 to 1552. Hundreds of related fiscal documents were also used. These sources are today bound in ten registers totalling 3,000 pages. The 1,800 articles of income and 3,200 articles of expense were entered in a computer database to treat the set of information statistically. These exceptional sources allow us to understand the institutional, political, social and financial story of this little city in the late 15th and early 16th centuries. During that period of time, called ‘'La Renaissance'', Pont-Audemer was a fortified city and a royal city. The relations between the royal sovereigns and the city (known from about a hundred royal acts and requests of the inhabitants) were good, although the city did not respect instructions on the amounts of money to be devoted to the fortification. Pont-Audemer benefited from two major privileges : the dispense from ordinary annual imposition (‘'taille'') and the right to collect ‘'aides'', which were taxes on goods and salt. The city was ruled by some royal officers (the captain and the lieutenants of the bailliff of Rouen), the general assemblies of the inhabitants and the city council (9 to 13 members). The urban society and the local events of this period have also been studied. Over 75 years (1477-1552), the twelve receivers in charge of the municipal finances succeeded in weighing up the annual average expenses (1,567 ‘'livres tournois'') with the annual average revenues (1,612 livres). The most important expenses were the ordinary expenses (40 %), the expenses for fortification (20 %) and the money occasionally required by the kings (16 %), all of which represent ¾ of the total annual expenses. A final chapter of this thesis has been devoted to the salaries and the usual prices of the goods at that time. A catalogue of acts and its index are presented in volume II. The transcriptions of 4 accounting books and over 100 original documents are presented in volume III.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6162/1-3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8362
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.