La vie et l'oeuvre d'Yves Laloy (1920-1999) : l'aventure surréaliste d'un artiste solitaire

par Suzanne Nouhaud-Duco

Thèse de doctorat en Histoire de l'art contemporain

Sous la direction de Serge Lemoine.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    Architecte de formation, Yves Laloy se consacre exclusivement à la peinture en 1952. Remarqué par André Breton en 1958, il choisit néanmoins de poursuivre dans la solitude ses recherches plastiques en utilisant deux vocabulaires opposés : des constructions géométriques et biomorphiques, ou bien un art figuratif. Ses œuvres géométriques contiennent les tensions d'un monde intérieur et une conception énigmatique de l'univers : André Breton y décelait une " clairvoyance hors de pair ". Ce double aspect de l'oeuvre d'Yves Laloy permet de le rattacher d'une part à l'abstraction - sans qu'on puisse y trouver des sources d'inspiration - d'autre part au courant surréaliste auquel il a emprunté certains thèmes, dont l'humour. La rigueur géométrique et le biomorphisme surprennent par leur audace picturale ; ils expriment une vision surréaliste du monde. Dans son oeuvre figurative, Yves Laloy reprend les grands thèmes surréalistes, il invente une iconographie personnelle, créant des personnages grotesques ou terrifiants. Il traite aussi des thèmes universels avec un état d'esprit surréaliste. Dans les deux cas, il associe les mots à la peinture ; en utilisant les correspondances entre les images et les sons, il invente avec humour un univers insolite et irrationnel. L'oeuvre de cet artiste inventif reste encore méconnue. Riche et diverse, elle est une exception dans l'histoire de l'art.

  • Titre traduit

    Life and works of Yves Laloy (1920-1999) : the surrealist adventure of a lonely artist


  • Résumé

    Graduated as architect, Yves Laloy drops his profession in 1952 for his passion: painting. André Breton discovers his works in 1958, but Yves Laloy chooses to remain a lonesome artist, developing his researches in two diverging directions: geometric or biomorphic compositions, and figurative art. Geometric compositions express the tensions of his inner world and also an enigmatic perception of the outer universe: André Breton considers these compositions as the expression of clairvoyance. Due to the dualism of his works, the artist can be related both to abstraction – but with proper exclusive inspiration sources - and also to surrealism, from which he appropriates some themes, including humour. The daring pictorial style of the strictly geometric or biomorphic works is astonishing; the paintings reveal a surrealistic vision of the world. In his figurative works, Laloy incorporates surrealistic themes, inventing a proper iconography, displaying grotesque and terrifying creatures. He also deals with universal themes, but in a surrealistic prospect. In both cases, words are joined to the paintings. Using the connections between images and phonetics, Laloy invents with humour a strange, irrational world. The work of this creative artist is still to be fully perceived. Rich and diverse, it is an exception in the history of art.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (573 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 143 références bibliographiques, p.180-185

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6150
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH 314
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH 314
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH 314

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8686
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3383
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.