L'esclave à Rome et en Italie à l'époque impériale : étude épigraphique

par Éliane Bella Emane-Bouendja

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Pierre Martin.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    Dans la société romaine, l'esclave fait partie des alieni iuris, c'est-à-dire de ceux qui sont sous l'autorité d'autrui. Le droit le considère comme une res mobilis. Son maître a tous les droits sur lui y compris celui de vie et de mort. L'esclave n'a aucune personnalité juridique car il est objet et non sujet du droit. Le travail constitue la base de ses rapports avec le maître. Le statut que lui confère le droit s'avère-t-il dans la pratique ? A la lumière des sources épigraphiques, l'esclave apparaît comme un homme à part entière, souvent à la tête d'une famille régulièrement constituée. Ses rapports avec le mai��tre et sa condition, de façon générale, ont connu une nette amélioration sous le Haut-Empire grâce à l'influence de la philosophie, du christianisme et à l'action de certains empereurs et jurisconsultes. Nous assistons très souvent à un réel écart entre les principes du droit et la réalité quotidienne.

  • Titre traduit

    ˜The œSlave in Rome and in Italy during Imperial Era : An Epigraphical Study Case


  • Résumé

    In the roman society, the slave belongs to the alieni iuris, that is to say under someone else's authority. The law considers him as a res mobilis. His master has got all the rights on him, even the right on his life and death. The slave has no juridical personality because he is an object, but not a subject of the law. Working constitutes the basis of his relationship with the master. The status that the law recognizes him be seen in the practice? In the light of epigraphical sources, the slave appears as an entire human being, even as a chief of a family regularly built. His relationship with the master and his condition in general have known a real improvement under the Early Empire thanks to the influence of the philosophical trend, Christianity, and the action of some emperors and jurisconsults. There is most of the time a real gap between the principles as indicated by the law and the reality.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (320 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 76 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6148

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8632
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 1048
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.