Jean Malaquais, un nouveau réalisme au XXe siècle

par Geneviève Nakach

Thèse de doctorat en Littérature française et comparée

Sous la direction de Antoine Compagnon.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette thèse veut contribuer à la connaissance de Jean Malaquais (pseudonyme de Vladimir Jan Pavel Malacki), romancier français (Varsovie, 1908 ; Genève, 1998). Notre ambition est de présenter pour la première fois l'homme tel qu'il a été et l'apport de son œuvre au monde des Lettres. L'exposé de la biographie est essentiel, car la plupart des écrits de Malaquais peignent les événements et les situations auxquels il a été confronté. La mine où il a travaillé aux côtés d'émigrés cosmopolites inspire la joie rabelaisienne des Javanais. La Seconde Guerre mondiale trouve dans ses poésies, ses journaux - le Journal de guerre et le Journal du méte��que- et son deuxième roman un écho unique. Planète sans visa est le grand roman des réfugiés, des apatrides et des humanistes qui ne se résignent pas. Brille dans cette oeuvre une écriture romanesque qui fait de Malaquais un réaliste original. Le langage jubile. Les énonciateurs sont innombrables, les personnages ont réellement la parole. Quant au monde, il s'impose dans une immédiateté sans ombre et sans passé. Au-delà des horreurs dénoncées, surgit, dans la lumière de la Méditerranée, une poésie mystérieuse et précise comme le sont les mythes.

  • Titre traduit

    Jean Malaquais, a new twentieth century realist


  • Résumé

    This thesis is intended to help bring about greater acquaintance with the work of the writer Jean Malaquais (the pseudonym of Vladimir Jan Pavel Malacki, born Warsaw 1908, died Geneva 1998). The aim is to present for the first time the man himself and his contribution to French literature. The biographical section is essential, for most of Malaquais' writings depict events and situations that he was confronted with. The mine in which he worked alongside immigrants from the four corners of the earth is the inspiration for the Rabelaisian joy of Les Javanais. The Second World War is uniquely echoed in his poetry, in his journals – the Journal de guerre and the Journal du métèque – and his second novel. Planète sans visa ranks as a major novel about refugees, people without a country, humanists, who never give in. The writing here makes Malaquais a truly original realist. The language is exultant. The characters are countless and they speak for themselves. The world they live in is inescapable, overwhelming. Yet, beyond the horrors laid bare, the terse mysterious poetry of myth springs to life in the luminous air of the Mediterranean.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (580 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 852 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6134

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8365
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.