Les deux écritures : étude de l'intertexte néo-testamentaire dans l'oeuvre de Georges Bernanos et mise en perspective (Charles Péguy)

par Marie Gil

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Antoine Compagnon.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    Le problème de la récriture néo-testamentaire exacerbe celui de l'écriture : " qu'écrire, quand tout est écrit ? " devient " qu'écrire qui ne soit pas la Bible ? " Une actualisation qui ne serait pas citation mais paraphrase perdrait l'essentiel : la lettre qui contient le Logos. L'œuvre littéraire tend ainsi vers une citation totale, l'idéal de l'inscription exhaustive de l'Écriture dans la page écrite. Il s'agira de pénétrer en trois temps dans les strates du texte de Bernanos, de la surface du discours au texte latent, à la lumière, pour chaque étape, de l'écriture de Péguy. L'écriture chrétienne charge l'inspiration littéraire d'être la voix médiatrice de la parole divine, secrètement cachée dans l'objet premier du discours, le monde dénaturé. En se faisant médiatrice d'une révélation, l'œuvre s'inscrit dans l'ancien genre apocalyptique : le locuteur-narrateur s'efface, se faisant porte-parole de la Parole révélée. Dans l'étude du discours, deux écritures a priori opposées s'affrontent : la citation et le commentaire. Le paradoxe qui émerge progressivement est celui d'un intertexte biblique à la fois trouée, fulgurance au sein du texte profane et matrice englobante telle que tout texte n'en serait que l'explication ou l'amplification. Le commentaire et les paraphrases exégétiques forment un discours expansif qui déplore l'impossibilité de sa disparition. Le rapport entre le symbolisme du " livre des créatures " de l'œuvre et le livre de l'Écriture met parallèlement en évidence que le livre de l'Écriture fonctionne vis-à-vis de la représentation romanesque comme un dictionnaire, ce qui dessine une superposition des deux livres qui imite un livre originel disparu. Mais c'est dans le " palimpseste ", le texte latent et ces " mots " bibliques placés sous les mots de la page littéraire, que la superposition totale des livres est réalisée. Celle-ci est soumise à une double approche renouvelant la théorie de la lecture aussi bien que les études intertextuelles : une lecture herméneutique, nommée aussi " lecture volontaire ", et une " lecture involontaire " qui envisage le palimpseste comme " objet phénoménal ".

  • Titre traduit

    The Two Writings: A Study of Neo-testamentary Intertextuality in the Work of Georges Bernanos – and in Perspective (with Charles Péguy)


  • Résumé

    The problem of neo-testamentary re-writing exacerbates the problem of writing. The question 'what to write, when everything is written?' becomes 'what to write that is not the Bible?' An actualization as a paraphrase rather than as a quotation loses the essential point – the letter, which contains the Logos. Literary work thus strives for a complete quotation, the ideal of the exhaustive inscription of the Scripture onto the written page. This study is concerned with penetrating the strata of Bernanos' text in three phases, from the surface of the discourse to the latent text, and, for each stage, in light of Péguy's writing. Christian writing assigns literary inspiration the task of being the mediating voice of the divine word, secretly hidden in the primary object of the discourse—the denatured world. By becoming the mediator of a revelation, the work falls within the ancient apocalyptic genre: the speaker-narrator steps aside, making itself the mouthpiece of the revealed Word. In studying the discourse, two a priori opposing writings – quotation and commentary – confront each other. The paradox that gradually emerges is that of a biblical intertext at once containing gaps, a flash of lightning within the profane text, and as an encompassing matrix, so that every text is either only an explanation or an enlargement of it. Exegetical commentary and paraphrases form an expansive discourse that laments the impossibility of its eradication. The connection between the symbolism of the work's "book of the creatures" and the book of Scripture at the same time reveals that, with regard to novelistic representation, the book of Scripture functions like a dictionary, which forms a superimposition of the two books that imitates an original book, now lost. However, it is in the 'palimpsest', the latent text, and these biblical 'words' situated under the words of the literary page, that the complete superimposition of the books is achieved. This superimposition is subject to a twofold approach reviving the theory of reading, as well as intertextual studies: a hermeneutic reading, also called an 'intentional reading', and an 'involuntary reading' that views the palimpsest as a 'phenomenal object'.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par les Éditions du Cerf à Paris

Les deux écritures : étude sur Bernanos


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (795 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 1300 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6124

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8107
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par les Éditions du Cerf à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les deux écritures : étude sur Bernanos
  • Dans la collection : Cerf littérature
  • Détails : 1 vol. ( 228 p.)
  • ISBN : 978-2-204-08731-5
  • Annexes : Bibliogr. p. 221-[222]. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.