Mythe et modernité dans l'anthropologie philosophique de Hans Blumenberg

par Stéphane Dirschauer

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Alain Renaut.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    Notre thèse voudrait établir l'unité de la pensée de Hans Blumenberg sur le mythe et la modernité. Sa tentative de fournir une légitimation des Temps modernes doit se comprendre à partir de sa critique du théorème de la sécularisation, qui voit dans la nouvelle époque la transposition de théologoumènes chrétiens, mais aussi à partir d'une difficulté plus fondamentale : l'arrivée tardive de la rupture moderne dans l'histoire. Blumenberg propose de reformuler l'idée d'une auto-position absolue de la raison naturelle comme une auto-affirmation historique de la raison humaine. Cela signifie que les Modernes ne résultent pas d'une démythologisation, comme si la raison humaine ne pouvait s'imposer que grâce à la dissolution du mythe. Ce dernier apparaît plutôt comme une stratégie adéquate de dépotentialisation de l'absolutisme de la réalité. Blumenberg interprète la pensée moderne et le mythe dans le cadre d'une " anthropologie de la compensation ".

  • Titre traduit

    Myth and modernity in Hans Blumenberg's philosophical anthropology


  • Résumé

    This thesis would like to show the unity of Hans Blumenberg's thought on myth and modernity. His legitimation strategy with regard to the Modern Age is not only an attempt to answer the secularization theorem, which takes the new era to be the transposition of Christian theologoumena, but to address a more fundamental problem : modernity's break with the past raises the question of its late arrival in human history. Blumenberg suggests that we reformulate Descartes' idea of the absolute self-positing of natural reason as the historical self-assertion of human reason. That also implies that the Modern Age is not the result of a long process of demythologization, as if myth were irrational and human reason had to dissolve it in order to assert itself. Myth is actually an adequate method of overcoming the absolutism of reality. Blumenberg's interpretation of modern thought and of myth is based on an " anthropology of compensation ".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (467 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 396 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6126

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8241
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.