Le thème du passage à travers l'étude du revêtement de seuil dans l'architecture domestique de l'Afrique proconsulaire et la Byzacène tardive

par Myriam Erraïs Borges

Thèse de doctorat en Histoire et civilisation antique

Sous la direction de François Baratte.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette étude est fondée sur l'analyse de plus de trois cent revêtements de seuil issus de plus de cinquante maisons de l'Afrique Proconsulaire et la Byzacène. Les décors de ces revêtements de seuil ont été comparés aux décors des lieux de passage et d'accueil de Pompéi, Ostie et Piazza Armerina. Cette étude a tenté de répondre aux questions de : La place du revêtement de seuil de l'architecture domestique et ses particularités. Le lien du revêtement de seuil au thème du passage. Cette étude confirme la diffusion de la pratique de la mosaïque en Afrique Proconsulaire et en Byzacène. Elle confirme la théorie de l'usage de la mosaïque de sol comme ornement soumis aux règles de l'architecture domestique et comme vecteur de communication sur les cultures locales. Cette étude met en relief les spécificités du revêtement de seuil de l'architecture domestique de l'Afrique Proconsulaire et de la Byzacène :Sa situation sur le seuil d'une baie de passage. Sa distribution en fonction de la hiérarchisation des pièces de la maison. La distribution de son décor figuré sur le seuil des salles de réception. Le choix d'un décor figuré à scènes mythologiques, à scènes inspirées de la vie quotidienne, de type prophylactique ou épigraphique sur le seuil des salles de réception. Cette étude rappelle les similitudes de ce décor avec le décor des lieux de passage et d'accueil de l'architecture romaine pompéienne (républicaine) ostienne (impériale) et sicilienne (Piazza Armerina, époque tardive). Cette étude confirme la place du dominus dans la vie quotidienne des romains d'Afrique, ses devoirs et ses droits ainsi que l'importance des Repas (banquets) et du système clientélaire en Afrique Proconsulaire et en Byzacène.

  • Titre traduit

    ˜The œmosaic and stone thresholds of the roman domestic architecture in Africa Proconsularis and Byzacene and the theme of the passage


  • Résumé

    This work is based upon more than 300 thresholds coming from more than 50 houses of Africa Proconsularis and Byzacène. This work tries to give some answers about : The place of the thresholds and its particularities in the roman African house. The link between the thresholds and the theme of the passage in roman life. This work confirms the diffusion of mosaic in Africa Proconsularis and Byzacène. It corroborates the theory of the use of mosaics as ornaments submitted by the rules of the domestic architecture. This research underlines the specificities of the threshold of the Africa Proconsularis and Byzacène's houses : Situated on the bay. Distributed relatively to the hierarchical system of the house. Figured on the threshold of the reception's rooms. Figured by mythological, day of life scenes, apotropaic and epigraphic décors. This research reminds the similitudes of the threshold mosaics décors with ones of the passage spaces discovered in Pompéi, Ostia and Piazza Armerina : apotropaics and épigraphics. This work confirms the place and the role of the dominus (owner of the house) in the roman day life, its dues and wrights, and the importance of the receptions rooms, of the banquet and of the system of the salutatio (visit of the clients to the dominus) in the antiquity in Africa Proconsularis and Byzacène.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (714 p.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : 174 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : BUT 6092/1-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.