Pierre Daret, étude monographique et catalogue de son oeuvre

par Simon Lhopiteau

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Alain Mérot.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    Pierre Daret (1605-1678), issu d’une famille d’origine bruxelloise, a fait son apprentissage de graveur en taille-douce chez Pierre Firens puis, après un probable voyage à l’étranger (Flandres, Italie), a commencé une carrière de graveur d’interprétation qui a duré vingt-cinq ans à Paris (1629-1654). Très proche des plus importants peintres de l’école française (Blanchard, Vouet, Le Sueur), il joue un rôle important dans l’évolution du frontispice de livre et ses ambitions économiques (devenir éditeur indépendant) et intellectuelles (prendre sa place comme graveur dans les débats théoriques en cours) l’amènent à publier plusieurs livres importants. Des problèmes familiaux et judiciaires le poussent à partir en province et à se retirer, malgré un bref retour en 1663. Il est hors-jeu dans la nouvelle ère (Colbert-Le Brun-Versailles) et meurt oublié.

  • Titre traduit

    Pierre Daret (1605-1678): a monographic study with a catalogue of his engravings


  • Résumé

    Pierre Daret (1605-1678), whose father had come to France from Brussels, was apprenticed to Flemish-born Pierre Firens en 1618. After a probable trip abroad (to Flanders and/or Italy), he started a brilliant 25-year career (1629-1654) as an engraver after the works of major contemporary French painters (Jacques Blanchard, Simon Vouet, Eustache Le Sueur) whose friend he became. His work in book illustration and frontispieces was epoch-making and his ambitious spirit drove him to try and become financially independent (as an independent publisher) and intellectually relevant in the debates that were fostering the rise of the Académie Royale de Peinture et de Sculpture. He published 4 significant volumes, but had to leave in Paris due to family problems that brought him into trouble with the law. After a brief comeback in 1663, he retired for good in Gascony where he died, all but forgotten in the newly centralized French art scene.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 vol. (1848 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 205 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6074/1-5

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8068
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3350
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.