Le roman de Karol Irzykowski et la prose polonaise de l'entre-deux-guerres : un héritage inconscient?

par Kinga Siatkowska-Callebat

Thèse de doctorat en Littérature polonaise

Sous la direction de Hélène Włodarczyk.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    La thèse entreprend une étude comparative entre Pałuba, publié en 1903, roman désormais mythique de Karol Irzykowski, éminent critique littéraire, et les romans de l'entre-deux-guerres de quatre écrivains polonais célèbres : Nałkowska, Witkiewicz, Schulz et Gombrowicz. Ce roman, prétendument oublié et inaccessible, se trouve être à l'origine de nombreuses idées qui ont fleuri ultérieurement dans la littérature. Outre les inspirations possibles, les similitudes témoignent d'un intérêt commun des cinq auteurs étudiés pour les principaux courants de pensée européenne de la première moitié du XXe siècle (Freud, Nietzsche, Mach). Par le biais d'une étude centrée sur la narration, et avant tout la construction du personnage romanesque, le travail aboutit sur une conception intéressante du rôle de la littérature que semblent partager tous les auteurs étudiés, tout en gardant leur spécificité propre. Pałuba, considérée par la critique polonaise comme œuvre initiatrice de l'approche autoréférentielle dans ce pays, trouve ses sources dans l'ironie romantique (Beniowski de Juliusz Słowacki). Irzykowski, après la publication de ce roman, s'éloigne de l'écriture de fiction, tout en rédigeant durant toute sa vie, différents journaux, une écriture autobiographique étonnante pour son temps. L'œuvre romanesque d'Irzykowski, qui attend toujours sa traduction en français, apparaît étonnamment " moderne ", comme l'une des pierres fondatrices de la " modernité " polonaise, voire européenne.

  • Titre traduit

    ˜The œnovel by Karol Irzykowski and the polish prose from the period between the wars : An unconscious legacy?


  • Résumé

    This thesis undertakes a comparative study on the one hand of the henceforth mythical Pałuba, a novel by Karol Irzykowski, the eminent literary critic, published in 1903; and on the second hand of novels from the period between the wars by four famous polish writers: Nałkowska, Witkiewicz, Schulz and Gombrowicz. Many ideas, that later flourished in literature originate in this allegedly forgotten and inaccessible roman. Not only possible inspiration, but also similarities testify to the common interest shared by these five writers in the main European thoughts of the first half of the 20th century (Freud, Nietzsche, Mach). Through a study focused on narration and as well on more specifically the construction of the novelistic character, the work leads to an interesting idea about the role of literature with which all five writers seem to agree, even though each of them keeps specific. Pałuba, considered by the polish critics as a work that initiated textual autoreflection in that country, originates in the romantic irony (Beniowski by Juliusz Słowacki). After his novel was published, Irzykowski hardly came back to works of fiction, whereas he kept writing all his life long various diaries that constitute an amazing example of autobiographical prose at the time. The novel by Irzykowski, that has not been translated into French so far, appears as amazingly " modern ", and as one of the foundation stones of the polish " modernity " - if not of the European one.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 274 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6072

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8308
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.