Gabriel ibn al-Qilā'i (+1516) : approche biographique et étude du corpus

par Joseph Moukarzel

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Yves-Marie Bercé.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette étude vise à proposer une nouvelle approche de la biographie de Gabriel ibn al-Qila'i (+1516) et l'étude de son corpus d'après les sources manuscrites. L'auteur, d'origine maronite, devient un religieux franciscain. Après plusieurs années d'études en Italie, il revient en Orient où il essaie de défendre la tradition latine face aux traditions orientales surtout au niveau de la liturgie et des sacrements. Il polémique contre les jacobites (syriaques orthodoxes) et incite ses coreligionnaires maronites à suivre Rome dans toutes les affaires de la foi. Le corpus comporte plusieurs traités d'auteurs médiévaux qui sont traduits en libanais dialectal (Astesanus, Duns Scot, Bernardin de Sienne, Augustin, Martin de Troppeau, Hugues Ripelin de Strasbourg, Nicolau Eymerich, Antonin de Florence, Raymond Lulle). On y trouve également plusieurs traités de pères syriaques et grecs, des actes de conciles, des sermons, des manuels de confession, des traités de moral et de droit ecclésiastique, des lettres, des poèmes sur divers sujets : astrologie, médecine, hagiographie, bible et histoire. Une partie de corpus est étudiée pour la première fois, le reste est corrigé ou complété par de nouvelles données. L'auteur reste jusqu'à présent une grande figure de l'historiographie maronite médiévale et la plupart des historiens postérieurs sont tributaires de lui dans leur vision des origines et de l'histoire des maronites.

  • Titre traduit

    Gabriel ibn al-Qila'i (1516 AD) : a biographical approach and a study of his corpus


  • Résumé

    This study aims to propose a new approach to the biography of Gabriel Ibn al-Qila'i (+1516 AD) and the study of his corpus, based on the manuscript sources. The author, of Maronite origin, becomes Franciscan. After several years of studies in Italy, he returns to the Orient where he tries to defend the latin tradition facing the oriental ones, mainly on the level of both liturgy and sacraments. He argues against the Jacobites (Syriac Orthodox) and encourages his Maronite coreligionists to follow Rome in all what relates to faith issues. The corpus includes several treatises by medieval authors that have been translated into lebanese dialect (Astesanus, Duns Scotus, Bernardin of Sienna, Augustine, Marin of Troppau, Hugues Ripelin of Strasbourg, Nicolau Eymerich, Antonin of Florence, Raymond Lulle). Moreover, it contains several works by Syriac and Greek Fathers, atcs of councils, sermons, confession manuals, treatises on ethics and canon law, letters and poems about various subjects: astrology, medicine, hagiography, bible and history. Part of the corpus is studied for the first time while the rest is corrected or completed with new information. The author remains, till present, an important figure of the Medieval Maronite historiography, and most subsequent historians are tributary of him in their vision of the origins and medieval history of Maronites.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (551 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 370 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6140

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8164
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.