Une esthétique de l'authentique : les films de la Nouvelle Vague

par Almut Steinlein

Thèse de doctorat en Études cinématographiques et audiovisuelles

Sous la direction de Jochen Mecke et de Michel Marie.

Soutenue en 2005

à Paris 3 en cotutelle avec l'Universität Regensburg .


  • Résumé

    La question de l'authenticité est centrale dans la conception d'elle-même de la Nouvelle Vague qui émerga en France à la fin des années 1950 et fît entrer la modernité esthétique dans l'histoire du cinéma. L'authenticité est la notion centrale de la littérature moderne en tant que moyen d'expression personnelle. A partir du XIXe siècle, une œuvre littéraire s'assurait de son légitimation non plus par une autorité externe, mais par son originalité et autonomie esthétique en opposition aux normes classiques et conventions rhétoriques. En empruntant la notion d'auteur de la littérature pour la critique filmique, la Politique des auteurs aligne le cinéma sur la littérature et achève son processus de légitimation intellectuelle : un cinéma construit selon le modèle de la littérature, installant de manière analogue l'auteur comme instance authentifiante du discours filmique. Suivant la théorie des champs de Pierre Bourdieu, l'émergence de la Nouvelle Vague est comme la naissance dans le cinéma d'un champ de la production pure, à l'image de l'autonomisation du champ littéraire au XIXe siècle. La deuxième partie interrogera la réalisation du postulat d'authenticité en analysant les premiers long-métrages de Rohmer, Chabrol, Truffaut, Godard et Rivette. Si la prétention d'authenticité est commune à l'ensemble des auteurs, leurs films s'en acquittent par des stratégies d'authentification différentes, créant ainsi à la fois la cohérence et la diversité de la Nouvelle Vague.

  • Titre traduit

    An aesthetics of the authentic : the films of the French New Wave


  • Résumé

    The question of authenticity is essential to the self-conception of the New Wave that emerged at the end of the 1950s in France and announced the modern age of cinema. Authenticity is the central notion of modern literature as a means of individual expression. Since the 19th century, a literary work of art founded its legitimisation no more in an external authority, but in its aesthetic originality and autonomy in opposition to classical norms and rhetorical conventions. Instituting the director as the filmic author, the discursive strategy of New Wave's Politique des auteurs must be considered as an attempt to qualify cinema as a modern art by setting the prerequisites for an authentic writing in film. Following Pierre Bourdieu's field theory, the emerging of the New Wave is described as the birth of a field of pure production, modelled on the autonomisation of the literary field in the 19th century. The second part of the study questions the realisation of the authenticity postulate by analysing the first features of Rohmer, Chabrol, Truffaut, Godard and Rivette. If the pretension of authenticity is common to all of the young film makers, they use different authentication strategies in their films, creating in that way both the coherence and the diversity of the New Wave.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par L'Harmattan à Paris

Une esthétique de l'authentique : les films de la Nouvelle Vague


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (282 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Filmogr. f. 264. Bibliogr. f. 265-282

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9057
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par L'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Une esthétique de l'authentique : les films de la Nouvelle Vague
  • Dans la collection : Champs visuels
  • Détails : 1 vol. (269 p.)
  • Notes : L' "authentique" est analysé notamment au travers de : "Les 400 coups" (Truffaut), "A bout de souffle" (Godard), "Paris nous appartient" (Rivette).
  • ISBN : 978-2-296-03026-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [243]-264. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.