Marginaux et marginalité dans la poésie anglaise, 1770-1812

par Sarah Peyroux

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation anglaises

Sous la direction de Suzy Halimi.

Soutenue en 2005

à Paris 3 .


  • Résumé

    Les marginaux sont légion dans la poésie préromantique anglaise. Paysans dépossédés par la révolution agraire, prisonniers, vétérans, femmes abandonnées, orphelins, esclaves: toutes ces victimes de l'opression et de l'injustice des hommes attirent l'attention de poètes sentimentaux, et la sympathie de lecteurs philanthropes. Les gueux, en revanche, pauvres oisifs ou vagabonds, sont stigmatisés, raillés ou diabolisés, parce qu'ils s'opposent à l'éthique bourgeoise du travail, de la famille et de la parcimonie, que cautionnent nombre de poètes. Leurs pièces, toutefois, se ressentent de catégories esthétiques nouvelles (sublime et pittoresque) et d'aspirations primitivistes: elles adoptent les mots du peuple et le mètre de ses chants, ennoblissent le sauvage, ou le guerrier des temps barbares. Ainsi magnifiés, le marginal peut devenir le double du poète, et la marginalité, la norme de toute écriture poétique. Cette étude, en s'appuyant notamment sur les oeuvres de George Crabbe, de William Wordsworth et de Robert Burns, cherche à saisir comment ce questionnement sur la marginalité participe d'un tournant dans l'histoire littéraire, politique, sociale et culturelle de l'Angleterre.

  • Titre traduit

    Marginal people and marginality in English poetry, 1770-1812


  • Résumé

    Outcasts are legion in English poetry of the "pre-Romantic" age. Poor peasants dispossessed by the Agricultural Revolution, prisoners, veterans, deserted women, apprenticed orphans, black slaves capture the sentimental poet's attention, and attract the philanthropic reader's sympathy. All of them are presented as victims of oppression and injustice. On the contrary, rogues, vagabonds and idle beggars are stigmatised: either laughed at, or pictured as a threat for the rest of society. They are opposed to a bourgeois ideal of frugal, industrious, domestic happiness praised by most. However, new aesthetic categories (the sublime and the picturesque), major philosophic trends, such as primitivism, are endorsed by the poets, who borrow simple words and metres from popular culture, extol the noble savage, and conjure up barbaric times. Thus magnified, "marginal men" can become doubles for the poet, and "marginality," the norm of poetic writing. The present research investigates this multifaceted approach to outcasts and outsiders as a turning point in British social, political, cultural and literary history. It focuses on the works of George Crabbe, William Wordsworth, and Robert Burns among others.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (493 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 418-464. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8690
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.