Le rôle des combattants dans la prise du pouvoir du Front sandiniste de libération nationale : étude sur le processus révolutionnaire à León, Nicaragua (septembre 1978-août 1979)

par Ronan Jaheny

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Marie-Danielle Demélas.

Soutenue en 2005

à Paris 3 , en partenariat avec Institut des hautes études de l'Amérique latine (Paris) (autre partenaire) .


  • Résumé

    La prise du pouvoir par le Front sandiniste de libération nationale en juillet 1979 au Nicaragua, repose essentiellement sur son aptitude à constituer et à contrôler une armée populaire, grâce à la participation de combattants recrutés dans les quartiers périphériques des principales villes du pays. À León, le Front obtient l'insurrection de la jeunesse en appliquant une stratégie de guérilla intensive, à laquelle répond la répression aveugle menée par la Garde nationale. Le processus révolutionnaire est donc marqué par une extrême violence de la part des belligérants et par l'effacement des modérés. Sous la pression politique et sociale des combattants vainqueurs, la révolution sandiniste se traduit par l'instauration d'une nouvelle autorité militaire, au nom de la sécurité collective.

  • Titre traduit

    The role of the combattants in the ascension to power of the Sandinista Front for National Liberation : a study of the revolutionary process in León, Nicaragua (Septembre 1978-August 1979)


  • Résumé

    The ascension to power and national liberation of Nicaragua by the Sandinista Front in July of 1979 is essentially due to the Front's aptitude in creating and controlling a people's army, and depended on the participation of the combattants recruited in peripheral districts of the country's major cities. In León, the Front brought about the uprising of the city's youth by using an intensive guerilla strategy, to which the National Guard responded with a strategy of complete repression. The revolutionary process is thus characterised by extreme violence on behalf of the belligerent party and by obfuscation on behalf of the moderates. Under both political and social pressure of the victorious combattants, the Sandinista Revolution is the coming to power of a new military authority in the name of collective security.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (402 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 327-347

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.