Étude sémantique et discursive du nom de pays dans la presse française avec référence à l'anglais, au roumain et au russe

par Georgeta Cislaru

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Bernard Bosredon.

Soutenue en 2005

à Paris 3 .


  • Résumé

    Ce travail a pour but l'élaboration et la description de l'objet nom de pays en tant que sous-catégorie spécifique des noms propres ; il s'inscrit dans une perspective sémantique et discursive. L'analyse co(n)textualisée des emplois du nom de pays dans le discours de la presse française met en évidence la complexité sémantico-référentielle de cette forme appellative, déterminée par la nature de son domaine de référence : tout nom de pays articule deux dimensions référentielles, le lieu (en France) et l'institution (la France appelle à l'ordre). Cette complexité se vérifie également dans l'usage que font du nom de pays les discours de presse en anglais, en roumain et en russe. On constate par ailleurs que la dimension locative et la dimension collective institutionnelle reflètent des représentations socio-culturellement situées et discursivement construites du domaine de référence, en contribuant ainsi à une dynamique systématisée du sens en discours.

  • Titre traduit

    A semantic and discursive study of country-names in French newspapers and including references to the English, Romanian and Russian languages


  • Résumé

    The present research aims at elaborating the linguistic category of country-names as a specific unit of the proper name class; a semantic and discursive approach is proposed. The contextualized analysis of country-name use in French newspapers points out the semantic and referential complexity of these appellative items, a complexity determined by the nature of their reference domain. It appears that any country-name contains two referential potentialities, place (in France) and institution (Liberia calls). The same complexity is revealed by country-name behaviour in English, Romanian and Russian newspapers' discourse. It appears that both place and collective-institutional aspects reflect social and cultural representations of the reference domain, produced by discourse. Due to their representational charge, the two referential potentialities enable a systematised dynamics of meaning construction.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (701 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 529-551. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8641
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.