"La prova infinita" : Giorgio Strehler entre pratique et recherche théâtrale

par Myriam Tanant

Thèse de doctorat en Italien

Sous la direction de Mario Fusco.

Soutenue en 2005

à Paris 3 .


  • Résumé

    Giorgio Strehler, fondateur avec Paolo Grassi du Piccolo Teatro de Milan, fut l'un des grands metteurs en scène de la deuxième moitié du XXe siècle. Quand il mourut en 1997, Patrice Chéreau a dit : " Il était le maître que je m'étais choisi. Il était le théâtre tout entier, celui qui pensait que le théâtre avait une responsabilité dans le monde et dans la société, celui qui m'a tout appris, l'espace théâtral, le travail du sens, comment raconter une histoire à travers la poésie du théâtre, comment allier la légèreté à la gravité ". Cette déclaration met en évidence l'importance du travail de Strehler et sa spécificité. Notre recherche porte sur sa pratique scénique qui s'est forgée conjointement au théâtre et à l'opéra : ce qui lui a permis de tisser une toile entre Goldoni, Mozart, Shakespeare, Verdi, Brecht et Tchékhov. Dans une première partie, nous avons essayé de mettre en évidence son travail de recherche visant à recréer une tradition perdue, à travers Arlequin serviteur de deux maîtres et à rendre à Goldoni sa dimension d'auteur européen. Avec Luchino Visconti, Strehler a été un passeur de la dramaturgie goldonienne. Notre deuxième axe de recherche concerne le travail de Strehler à l'opéra, qui n'a pas, jusqu'à ce jour, à notre connaissance, donné lieu à une étude globale. Nous avons essayé de mettre en évidence comment la pratique du metteur en scène se fonde sur l'approfondissement de la partition pour proposer aux chanteurs un travail scénique étroitement tributaire des valeurs musicales. Son travail à l'opéra a certainement été à l'origine d'une nouvelle manière de monter Mozart et Verdi, comme son travail au théâtre a imposé un Goldoni différent.

  • Titre traduit

    "La proba infinita" : Giorgio Strehler's dramatic art between theory and practice


  • Résumé

    Giorgio Strehler, who founded Milan's Piccolo Teatro with Paolo Grassi, was one of the greatest stage directors of the second half of the 20th century. Upon his death in 1997, Patrice Chéreau stated : “He was the master I had chosen. For me he was theater, the one who thought theater had a responsibility in the world and in society. He taught me everything I know : theatrical space, the workings of meaning, the telling of a story through the poetics of theatre, the allying of levity and gravity. ” This statement brings forth both the importance of Strehler's work and its specificity. Our research focuses on his work as a stage director within the two areas of theater and opera, a two-sided approach which allowed him to weave a web between Goldoni, Mozart, Shakespeare, Verdi, Brecht and Chekhov. In the first section of the thesis, we emphasize how his research attempted to reclaim a lost tradition (through Arlecchino, Servant of Two Masters) and to restore Goldoni's status as a European author. (Together with Luchino Visconti, Strehler carried on the Goldonian tradition of dramatic art. ). Secondly, this dissertation explores Strehler's operatic oeuvre, which, to our knowledge, has not yet been studied in its entirety. We have highlighed how the stage director's work is based upon a development of the musical score in an effort to provide the singers with a stage work which is inseparable from the music. His operatic oeuvre was undoubtedly behind new approaches to producing Mozart and Verdi, just as his theatrical work ushered in a new vision of Goldoni.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (711 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 676-703

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8691
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.