"La musique est un texte" : histoire, typologie, et fonctions de la description littéraire de la musique, en particulier dans l'oeuvre d'Hector Berlioz (1803-1869)

par Guillaume Bordry

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Philippe Hamon.


  • Résumé

    Partant d'une formule de Balzac, " la musique est un texte ", cette thèse définit une pratique textuelle, la description littéraire de la musique, qui consiste à restituer l'art musical par des moyens autres que techniques, centrés sur les émotions et l'imagination de l'auditeur ; ce dernier retranscrit ses impressions au moyen de procédés littéraires. L'expérience musicale trouve en effet à se dire, à se construire, sur le modèle d'une pratique littéraire : la lecture. Les compositeurs, et Berlioz le premier, utilisent le pouvoir évocateur de ces textes dans leur propre création musicale. La première partie de cette thèse propose ainsi une histoire, puis une typologie de la description littéraire de la musique. La deuxième partie est une illustration de la première à travers l'étude d'un cas particulier, celui de Berlioz, dont elle éclaire les manipulations conjointes du texte et de la musique. Berlioz est à la fois compositeur, écrivain, auditeur et lecteur, ce qui permet à ses descriptions musicales de tenir un rôle particulier, dans ses textes comme dans sa musique : nous cherchons à en définir les modalités et le sens.

  • Titre traduit

    "Music is a text" : the literary description of music, history, typologie, functions, particularly in the works of Hector Berlioz (1803-1869)


  • Résumé

    Starting from a phrase by Honoré de Balzac, " music is a text ", this work attempts to define a specific kind of textual practice : the literary description of music, which consists in recreating musical art by other means than technical ones. This kind of description focuses on the emotions and the imagination of the listener, who transcribes his impressions thanks to literary processes. Musical experience thus takes the shape of a literary practice : reading. Composers, Berlioz first, use the evocative power of these texts in their own musical creation. The first part of this work outlines a history and a typology of the literary description of music. The second part illustrates the first, focusing on a specific case, Hector Berlioz's, and enlightens both his manipulations of text and music. Berlioz is at the same time a composer, a writer, a listener and a reader, which allows his musical descriptions to play a specific role in his writings as well as in his music. This work attempts to define the forms and the sense of it.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (645 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 527-554

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8478
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.