La résurgence de la littérature médiévale et la représentation de l'imaginaire celte dans les oeuvres de Philippe Le Guillou et de Thomas Hardy

par Stéphanie Cornon

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Jean Bessière.

Soutenue en 2005

à Paris 3 .


  • Résumé

    En Angleterre et en Bretagne, la littérature sous l'influence de l'Irlande voisine, présente encore des reflets du passé légendaire de ces deux pays. Ainsi, la production écrite met en relief la survivance d'un imaginaire celte qui n'a jamais disparu. Fascinés par l'atmosphère intemporelle qui règne dans ces hauts bastions du légendaire celte, Philippe Le Guillou et Thomas Hardy développent dans leurs œuvres les composantes obsessionnelles de cet imaginaire hanté par des images cauchemardesques de destruction et d'engloutissement. Cependant, l'âme celte ne saurait être définie sans ce rapport passionnel qu'elle entretient avec le monde élémentaire. La mer et la forêt omniprésentes dans les œuvres de nos deux auteurs vont servir de cadre à ce travail de reprise de thèmes médiévaux.

  • Titre traduit

    Resurgence of medieval literature and representation of the Celt imaginary in the works of Philippe Le Guillou and Thomas Hardy


  • Résumé

    In England and in Brittany, literature under the influence of the neighbouring Ireland, still presents reflections of this two country's legendary past. The written production brings out the survival of a Celt imaginary which never disappeared. Fascinated by the timeless atmosphere which reigns in these bastions of Celt legendary, Philippe Le Guillou and Thomas Hardy develop in their works the obsessional components of this imaginary haunted by nightmarish images of destruction and engulfing. However, the Celt spirit can't be defined without its passionate relation with elementary world. The sea and the forest omnipresents in the works of this two writers are used as setting in this work of re-using medieval's themes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (306 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 296-306

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8495
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.