Dramaturgies de l'espace carceral : de Genet à Bond

par Valérie Goma

Thèse de doctorat en Arts et spectacles

Sous la direction de Jean-Pierre Sarrazac.

Soutenue en 2005

à Paris 3 .


  • Résumé

    A l'exception de Calderon avec La vie est un Songe, le répertoire occidental ne connaît pas de représentation de l'espace carcéral avant l'écriture de Haute Surveillance, de Jean Genet, dont la première version connue date de 1942. La présente étude interroge l'irruption des dramaturgies de l'espace carcéral à travers un corpus thématique de huit pièces emblématiques : Haute surveillance ; Moi, Ulrike, je crie (Dario Fo) ; La passion du jardinier (Jean-Pierre Sarrazac) ; Roberto Zucco (Bernard-Marie Koltès) ; Maison d'Arrêt (Edward Bond) ; Sas (Michel Azama) ; Appelez-moi chef (Alphonse Boudard) ; The island (Athol Fugard, John Kani, Winston Ntshona). Dans la mise en perspective des mécanismes de la violence, avec le dévoilement de l'espace de la peine – habituellement dérobé au regard de la cité -, le théâtre réaffirme sa vocation politique et renoue avec l'essence tragique, tandis que, devant l'impuissance alarmante du personnage, le spectateur est invité à contempler sa propre passivité.

  • Titre traduit

    Occurrences of the prison theme in dramatic art, from Jean Genet to Edward Bond


  • Résumé

    Apart from Calderon with La vie est un songe, the western catalogue hasn't known any representation of the prison space before the writing of Haute surveillance by Jean Genet, whose first known version dates back to 1942. The following study delves into the occurence of the prison theme in dramatic art through a thematic corpus of eight emblematic plays : Haute surveillance ; Moi, Ulrike, je crie (Dario Fo) ; La passion du jardinier (Jean-Pierre Sarrazac) ; Roberto Zucco (Bernard-Marie Koltès) ; Maison d'Arrêt (Edward Bond) ; Sas (Michel Azama) ; Appelez-moi chef (Alphonse Boudard) ; The island (Athol Fugard, John Kani, Winston Ntshona). Put under the light of the real in dramatic art for their critical reference to penitentiary verisimilitude settled into contemporary times, they outsketch shutting-up spaces which span well beyond the sole prison perimeter. Thus this corroborates Michel Foucault's vision of a general partitioning of society. In that perspective, action as in the Aristotelian logic, has disappeared from the fable in most cases and even when it is represented it remains inoperative – all it does is protract a prior situation of seclusion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (335 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 323-331

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8435
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.