Ressorts de la fiction et stratégies génériques dans l'oeuvre romanesque d'Amin Maalouf : pour une poétique du roman arabe francophone

par Abdallah Ouali Alami

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Dominique Combe.

Soutenue en 2005

à Paris 3 .


  • Résumé

    Ce travail emprunte à la poétique, à l'esthétique et à la stylistique pour décrire le projet romanesque francophone d'Amin Maalouf, et pour en dégager les spécificités au regard des traditions narratives occidentales et arabes. L'ensemble des récits de l'auteur publiés à ce jour est examiné : Léon l'Africain, Samarcande, Les Jardins de Lumière, Le Premier siècle après Béatrice, Les Echelles du Levant, Le Rocher de Tanios, Le Périple de Baldassare, Origines et Les Croisades vues par les Arabes. Un sort est aussi réservé au livret d'opéra L'Amour de loin. Une évolution se dessine dans l'œuvre de Maalouf : le roman affiche de manière croissante sa fictionalité, désignant par là une crise représentationnelle du discours factuel qui prétend cerner la réalité en cernant les événements, mais aussi une crise de la représentativité du réel. Le mode narratif fictionnel, lui, fort de sa proximité avec le mode de signifiance métaphorique, peut tenter de rendre compte de ce réel. Les choix génériques accompagnent la revendication de fictionnalité. A l'instar d'autres écrivains contemporains, Maalouf cultive un intérêt particulier pour les genres romanesques populaires du XIXe siècle, définis entre autres traits par l'hyperfictivité. Cet intérêt répond à une logique de réécriture qui trouve son terme dans l'hybridation puis dans les manipulations génériques, dans le dessein ludique de brouiller les repères. Au-delà de la mise en crise des attitudes " réalistes ", il s'agit d'une part de reformuler certains principes de littérarité, et d'autre part de substituer une poétique de l'impur à l'idéologie de la pureté. Le texte qui porte ce renouveau est soucieux de mettre en scène sa propre fragilité, et ne recule pas devant le risque de marginalité. Le choix de la langue française en est un support.

  • Titre traduit

    Potentialities of fiction and generic strategies in the work of Amin Maalouf : the poetics of Arabic francophone novel


  • Résumé

    Potentialities of Fiction and Generic Strategies in the Work of Amin Maalouf : The Poetics of Arabic Francophone Novel. This work, which refers to Poetics, Aesthetics, and Stylistics, consists in studying the French-written novels of Amin Maalouf, and its specificities with regards to European and Arabic narrative traditions. The whole narratives published at the present time are studied here : Léon l'Africain, Samarcande, Les Jardins de Lumière, Le Premier siècle après Béatrice, Les Echelles du Levant, Le Rocher de Tanios, Le Périple de Baldassare, Origines et Les Croisades vues par les Arabes, the libretto L'Amour de loin is also approached. An evolution becomes apparent : the narratives' display of fictionality seems to increase, pointing out a representative crisis in the factual discourse and in the reality itself. Because of its closeness with figurative language, fiction may account for reality better than historic or journalistic discourse. Generic choices are in keeping with this increasing claiming for fictionality. Like other writers, Maalouf takes a keen interest in popular novel of the XIX Century, which is characterized by hyperfictivity. He is involved in a rewrighting process which reaches its accomplishment with hybridation and generic manipulations, in order to canceal landmarks. It aims not only to break free from realism but to redefine some of the principles on which literarity is based, and to substitute a poetics of impure to an ideology of purity. The text actually display its boundaries, and even its marginality : in the plots, books and stories are often in danger and the status of French language is precarious.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (524 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 472-507. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8443
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.