Distances et distanciations dans l'oeuvre de Marguerite Duras

par Eunne Kyung Kim

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Philippe Hamon.

Soutenue en 2005

à Paris 3 .


  • Résumé

    Partie de l'idée d'espace et de distance dans l'œuvre de Duras, nous avons décrit l'œuvre comme un espace en expansion où l'éclatement de la temporalité est relayé par l'élaboration d'un continuum narratif, et où la valorisation des distances représentées, la distribution spatiale de l'action, sont constamment déplacées par les mouvements des " personnages ". La marche du récit re-présente ainsi le processus de la création qu'elle place au cœur des enjeux du récit. L'étude de l'idéologie (normes et valeurs) distanciée par l'énonciation ironique nous a amenée à montrer l'importance du vide dans l'œuvre : ellipse fondamentale au cœur des êtres, origine du désir, de la peur, mais aussi source de la création. Enfin, par l'étude des phénomènes de distanciation intertextuelle liés à la réécriture et à l'exploration des genres (cinéma, théâtre. . . ), nous avons analysé le processus de création, expérience d'une traversée et récit de cette expérience, comme une mise en relation du sujet.

  • Titre traduit

    Distances in Marguerite Duras' work


  • Résumé

    Departing from the idea of the space and distance of Duras' work, we have described the work as an space in expansion where the outburst of temporality is replaced by the elaboration of a continuum narrative and where the evaluation of the distances represented, the space distribution of the action are constantly transferred by the movements of the “characters”. The pace of the issue represents thus the process of the creation that it places at the heart of the narration issues. The studies of the ideology (norms and values), which are distanced by the ironic enunciation, has led us to demonstrate the importance of the emptiness in the work: a fundamental ellipsis in the heart of beings, the origin of the desire, of fear but also the origin of creation. Finally, through the studies of the inter-textual detachment phenomena linked to the re-writing and exploration of genres (cinema, theater. . . ) we have analyzed the process of creation, the experience of a life and the narration of this experience as a relation of the subject.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (507 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 477-504

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8439
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.