Le changement de comportement reproductif de la population rurale au Mexique : une étude comparative entre indigènes et non indigènes

par German Vazquez Sandrin

Thèse de doctorat en Démographie

Sous la direction de María-Eugenia Cosío-Zavala.

Soutenue en 2005

à Paris 3 .


  • Résumé

    Le propos central de cette thèse est de décrire les changements de comportement reproductif des femmes rurales indigènes au Mexique et d'identifier les causes de ce changement parmi les explications fournies par les théories socio démographiques. Pour analyser la population indigène, nous construisons une catégorie originale qui prend en compte le critère objectif de la langue parlée et aussi le sentiment subjectif de l'appartenance à un groupe ethnique selon le point de vue de l'acteur. L'étude identifie, en milieu rural, les femmes indigènes qui ont commencé leur transition vers le contrôle de la fécondité pendant la deuxième moitié des années 1980. Les pionnières ont été les femmes bilingues auto déclarées comme indigènes ainsi que celles qui ne se sont pas déclarées comme telles et les auto déclarées qui ne parlent pas une langue indigène des générations 1942-1952.

  • Titre traduit

    Reproductive behaviour changes among the Mexican rural population : a comparative study between indigenous and no indigenous people


  • Résumé

    The purpose of this thesis is to describe the changes in reproductive behaviour among Mexican rural indigenous women, and to identify the causes of this change in the explications of the theoretical social demography frameworks. For the analysis of the indigenous population, we make one original category, which includes the objective criterion of the mother tongue and the subjective criterion of the ethnic belonging. Whitthin this rural environment, our research identifies the first indigenous women who began their transition toward fertility control in the mid-1980's. The pioneers were bilingual self-declared indigenous women, bilingual self-declared non-indigenous women and self-declared indigenous women who don't speak an indigenous language, all of whom belong to 1942-1952 generations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (391 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 374-384

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Institut des hautes études de l'Amérique latine. Bibliothèque Pierre-Monbeig.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8420
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2149
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.