La loi du 27 juillet 1982 sur la communication audiovisuelle : la loi de la continuité ou celle de la rupture ?

par Wook-Jei Sung

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Francis Balle.

Soutenue en 2005

à Paris 2 .


  • Résumé

    Arrivé au pouvoir en 1981, le Parti socialiste fait adopter la réforme audiovisuelle en 1982. Tandis que cette réforme présente plusieurs innovations, certaines dispositions ne correspondent pas aux valeurs dont le Parti socialiste se réclame ordinairement. Elle est aussi l'aboutissement d'un long processus qui reflète une évolution de la conception socialiste du statut et du rôle des médias audiovisuels. Dans une première période, le Parti socialiste est fidèle au projet de 1947, présenté par Léon Blum, le maître spirituel du parti socialiste français. Ainsi, ce dernier garde-t-il ses principes: le maintien du monopole d'Etat et l'opposition à l'introduction de la publicité. Pourtant, au fil du temps, la situation devient plus complexe. Défié par l'arrivée du général de Gaulle et renforcé par le nouveau leader, François Mitterrand, le Parti socialiste reprend de plus en plus ses marques. En même temps, il dénonce la mainmise gouvernementale sur l'information plus violemment qu'auparavant. Dès 1977, l'explosion des radios libres conduit le Parti socialiste à une révision déchirante à propos du monopole. Le rapport Bastide préconise d'accepter cette évolution. Le Parti socialiste décide alors de lancer une opération " Radio Riposte ". Désormais, le Parti socialiste apparaît comme un " défenseur de la liberté ". Pour la conquête du pouvoir, il sait tourner la page, en abandonnant son vieux principe. Soumis à l'épreuve du pouvoir, le Parti socialiste obéit au principe de réalité.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol (471 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 452-471

Où se trouve cette thèse ?