Les conditions de production du capital humain dans les pays en développement : un éclairage des conséquences économiques de l'épidémie de VIH/SIDA. Application au cas du Cameroun

par Mélanie Xuereb

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Gérard Lafay.

Soutenue en 2005

à Paris 2 .


  • Résumé

    Les théories de la croissance endogène ont démonté l'importance du capital humain dans la croissance économique. Cependant l'expansion du VIH/SIDA dans les pays en développement remet en cause les progrès réalisés en matière de développement humain. La thèse analyse dans un premier temps la contribution du facteur humain à la croissance à travers l'étude des rendements directs et indirects des investissements en capital humain. Puis, afin de comprendre le processus de formation du capital humain dans les pays en développement, elle étudie les conditions de production des services d'éducation et de santé. A partir de ces deux analyses, différentes techniques d'estimation du stock de capital humain sont ensuite proposées afin de pouvoir estimer l'impact du VIH/SIDA sur le capital humain et la croissance économique dans le cas des pays fortement touchés par l'épidémie. L'analyse est, enfin, appliquée au cas du Cameroun.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1v.(309 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 247-266

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : G/DT2005-28
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/T2005-28
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.