Entre Sybaris et Tarente : archéologie d'une frontière : identités, mythes et territoires dans le Golfe de Tarente (IXe-Ve siècles avant J.-C.)

par Arianna Esposito

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Alain Schnapp.

Soutenue en 2005

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette étude est une réflexion sur les identités, les pouvoirs et les frontières dans le Golfe de Tarente, une région marquée par les brassages de populations depuis l'époque précoloniale. Pour aborder d'un point de vue nouveau ce champ central de l'histoire coloniale grecque, la recherche a été située dans le contexte de crises et de conflits qui touchent le Golfe. Le thème central de l'empire de Sybaris est alors apparu à la fois comme l'enjeu et comme le révélateur de bouleversements. Après sa chute, les identités et les pouvoirs sont renégociés, et l'impérialisme athénien en Occident débute. Ce travail porte ainsi sur les mécanismes d'intégration des, indigènes, les manipulations de références collectives (Italia, Iapygia) et l'émergence de nouvelles· formes d'appartenance. Les conflits pour l'appropriation des ressources foncières fournissent maintes illustrations de ces problèmes. Sont utilisées les sources littéraires, les inscriptions, et les données archéologiques. Les monnaies en particulier nous renseignent sur des événements historiques qui seraient autrement inconnus et sur les alliances politiques des villes du Golfe avec Athènes, la Sicile et les cités de la mer Tyrrhénienne. Les offrandes des colonies occidentales dans le sanctuaire de Delphes suggèrent enfin une nouvelle phase de la construction identitaire des poleis d'Italie méridionale, et signalent combien le modèle fondé sur une polarisation opposant Grecs/non-Grecs ne suffit guère à expliquer les relations de pouvoir en Italie méridionale.

  • Titre traduit

    Between Sybaris and Tarantum : the archaeology of a frontier : identities, myths and territories in the Gulf of Tarantum (ninth to fith centuries BC)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (494 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 366-411

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 05 : 197

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9195
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 3609
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 1097
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.