Sentir Paris : bien-être et valeur des lieux

par Lucile Gresillon

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Nicole Mathieu.

Soutenue en 2005

à Paris 1 .


  • Résumé

    Malgré des pratiques insolites qui illustrent un retour de l'hédonisme à Paris, la totalité du vécu sensoriel n'est pas prise en compte dans les réalisations urbanistiques et architecturales. Les caractéristiques visuelles et auditives des espaces sont prévus et maîtrisés alors que les dimensions odorantes et somesthésiques sont oubliées. Elles sont pourtant également sources de bien-être et constituantes de la valeur des lieux. Ces dimensions impensées sont-elles à l'origine du rapport ambivalent à l'espace urbain? Dans quelles mesures la géographie qui effectue les études en amont des aménagements est-elle responsable de cette incomplétude? Pour y répondre et permettre à la géographie d'étendre son domaine de recherche, nous proposons une étude des lieux à partir de l'odeur. Les références géographiques pour la construire concernent le rapport homme/milieu, l'exercice de la description, des concepts comme espace vécu. D'autres disciplines sont utilisées comme l'histoire de l'urbanisme pour saisir pleinement la matérialité urbaine, les neurosciences pour appréhender la perception et l'olfaction dans leur complexité. Une méthode est explorée qui permet d'étudier l'articulation du vécu sensoriel des citadins avec la matérialité urbaine dans deux sortes de terrains parisiens: trois lieux de résidence et un lieu de traverse. Du côté des lieux, une métrologie sensorielle olfactive a été mise en place et une description multisensorielle effectuée. Du côté des individus, une enquête polyvalente faite d'entretiens, de promenades et de questionnaires est élaborée pour saisir par le discours la sensorialité des individus. . L'analyse des résultats illustre une grande variabilité multifactorielle du vécu sensoriel d'un lieu. Des modes d'habiter émergent, articulation étroite et fine entre sensorialité individuelle et caractéristique des lieux. Pour conclure, la proposition d'une manière de prendre en compte le vécu sensoriel par la géographie est formulée

  • Titre traduit

    To smell Paris : well-being and the value of locations


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Ed. Quae à [Versailles]

Sentir Paris : bien-être et matérialité des lieux


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (293 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 270-283

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 05 : 181

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9206
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2233
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Ed. Quae à [Versailles]

Informations

  • Sous le titre : Sentir Paris : bien-être et matérialité des lieux
  • Dans la collection : Indisciplines , 1772-4120
  • Détails : 1 vol. (191 p.)
  • ISBN : 978-2-7592-0632-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 161-171. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.