L' objet de l'intériorité : de l'expression à l'annexion, le déplacement d'une pratique artistique

par Anne-Valérie Gasc

Thèse de doctorat en Arts plastiques et sciences de l'art

Sous la direction de Richard Conte.

Soutenue en 2005

à Paris 1 .


  • Résumé

    À travers une pratique offensive de l'art, qui verra tour à tour des objets engloutir leurs usagers, des bataillons d'habitants mettre à sac leurs demeures, des spectateurs aveuglés par le lieu d'exposition, des espaces publics confisqués, des monuments historiques incendiés, des ascenseurs assiégés et des frontières urbaines sapées, nous examinerons en quoi l'expression d'un point de vue porté par l'artiste sur le monde induit un déplacement continuel de son œuvre. Parce qu'il sera question de la prise de position du sujet par rapport à son environnement quotidien comme d'un ajustement du regard, l'œuvre d'art sera considérée, dans le cadre de cette thèse, sous l'égide d'une spatialité paradoxale: " objet de l'intériorité ", elle témoignerait en effet d'une coïncidence entre intériorité et extériorité. Elle déterminerait ainsi le champ d'une "troisième aire" selon la terminologie de Winnicott, c'est-à-dire d'une aire intermédiaire d'expérience qui ferait fi des frontières usuellement établies entre l'intérieur et l'extérieur. De ce fait, chaque œuvre d'art gonflerait notre perception du monde d'une dimension supplémentaire, donnant ainsi du souffle au réel. Dès lors, c'est grâce à un regard pneumatique, qui, à l'instar d'un appareil optique, oscille en permanence entre un mouvement centripète, une inspiration, et un mouvement centrifuge, une expiration, que se donnera à penser 1'" être-là" de l'artiste aujourd'hui.

  • Titre traduit

    ˜An œobject of interiority : from expression to annexation, the displacement of an artistic praxis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (396 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 382-390

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 05 : 187

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9107
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3585
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.